Valtra présente un 6 cylindres SCR au biogaz

Raphaël Lecocq

Le moteur bi-carburation diesel-biogaz est développé par Agco Sisu Power, la division moteur du groupe Agco
Valtra

Après le moteur bi-carburation diesel-biogaz présenté sur le N101 de 110 ch, le constructeur développe le concept sur le T133 HiTech de 140 ch. Signe particulier : son moteur SCR répond à la norme Tier 4i.

C’est en 2010 que Valtra a présenté son projet de moteur diesel-biogaz. Mis au point par Agco Sisu Power, la division moteur du groupe Agco auquel appartient la marque finlandaise Valtra, Le moteur bi-carburation fonctionne comme un moteur diesel conventionnel. Le gaz est injecté lors de la phase d’admission dans la chambre de combustion et cette combustion se produit quand une faible quantité de gazole est injectée dans le cylindre. Les injections de biogaz et de gazole ont leur propre module de contrôle électronique Common Rail. En mode biogaz, près de 83 % de la puissance est fournie par le biogaz, les 17 % restants par du diesel ou du biodiesel. Les tests réalisés par le constructeur se sont révélés concluants. Non seulement le tracteur « marche » mais en prime, les coûts liés au carburant sont réduits de 10 à 40 %. La possibilité de faire le plein avec du biodiesel en lieu et place du gazole non routier fait du Valtra N101 un tracteur pouvant fonctionner potentiellement avec de l’énergie 100 % renouvelable. A noter que le biogaz peut être remplacé par du gaz naturel.

6 cylindres SCR

Fort de ces résultats, les constructeur poursuit ses expériences, cette fois avec un T133 HiTech, développant 140 ch, soit la puissance exacte du tracteur classique 6 cylindres dont il est dérivé. Signe particulier : ce moteur est doté d’un système de traitement des gaz d’échappement SCR, conformément à la norme Tier 4i entrant en vigueur le 1er janvier 2012 pour cette gamme de puissance (75 ch – 174 ch). Les réservoirs de gaz sont situés à un emplacement sécurisé sur le châssis du tracteur. Ils peuvent contenir 170 litres de gaz à une pression de 200 bars. Cette quantité correspond à environ 30 litres de diesel, soit 3 à 5 heures de travail. Des réservoirs supplémentaires peuvent être intégrés au tracteur de façon ponctuelle ou définitive. Le T133 HiTech embarque par ailleurs 165 litres de diesel et 27 litres d'AdBlue.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires