Menu
PleinchampTV Lettre d'info

Alpes-de-Haute-Provence : Le préfet autorise des tirs de défense contre un loup

La préfecture des Alpes-de-Haute-Provence a autorisé mardi des tirs de défense en vue de la protection des troupeaux face au loup dans deux massifs du département.

Les deux arrêtés préfectoraux concernent les massifs des Monges et du Grand Coyer, précise la préfecture. Malgré des mesures de protection des troupeaux et d'effarouchement, la présence du berger et l'intervention de plusieurs chiens, des attaques de loups ont eu lieu, notamment « en journée », précise le communiqué, dans des groupements pastoraux des Monges-Costebelle (Authon) et de l'Orgéas-le-Pasquier (Thorame-Haute).

La cohabitation entre loups et bergers est houleuse depuis le retour en France en 1992 du « canis lupus », qui avait été éradiqué dans les années 1930. Depuis le début de l'année, 362 brebis ont été tuées dans les Alpes-de-Haute-Provence au cours de 108 attaques, contre 253 bêtes tuées et 51 agressions à la même date l'an passé, selon un comptage de la direction des Territoires effectué début septembre.

L'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) recense 220 loups sur l'ensemble du territoire, essentiellement sur l'arc alpin, mais aussi dans le Massif central et les Pyrénées. Cette espèce protégée progresse de 15 à 20% par an et étend sa zone de présence vers la moyenne montagne, selon l'ONCFS.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires