Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter Google+ Youtube

Vos Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Viticulture
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit Agricole, informez-vous ici

Mon espace
Pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
  • Accueil
  • >
  • Montagne et zone défavorisée
  • >
  • Actualités
  • >
  • Bruxelles propose une PAC plus "verte" et plus "équitable"

12/10/11
Montagne et zone défavorisée

Bruxelles propose une PAC plus "verte" et plus "équitable"

Le commissaire européen à l'agriculture, Dacian Ciolos, a présenté officiellement, à Bruxelles, son projet de réforme de la PAC. Un projet qui prévoit notamment de conditionner une partie des aides au respect de l'environnement, et de rendre la PAC plus équitable en plafonnant les subventions.

Une PAC jugée trop verte

Pour la principale organisation d'agriculteurs en Europe, le Copa-Cogeca, le principe des jachères écologiques est "illogique alors que la demande alimentaire mondiale devrait augmenter de 70% d'ici à 2050".

"Une redéfinition de la PAC est nécessaire", a jugé devant les députés européens le commissaire chargé de l'Agriculture, le Roumain Dacian Ciolos, en présentant le détail de ses propositions pour réformer le système de subventions agricoles européennes à compter de 2014.

7% de jachère écologique

Il a notamment proposé de lier une partie des aides versées "à quelques pratiques agricoles simples dont les effets ne sont plus à démontrer" : diversification des cultures, maintien de pâturages permanents, et préservation de réservoirs de biodiversité ou d'éléments de paysage sur au moins 7% des surfaces arables.

La réforme vise aussi à faire un virage vers des "pratiques de production durable", alors que l'Europe a "pendant des années" poussé les agriculteurs "sur la voie d'une productivité sans contrainte", a remarqué Dacian Ciolos.

Autre mesure phare : le plafonnement des aides, qui seront dégressives à partir de 150.000 euros par an et par ferme et qui ne pourront pas dépasser les 300.000 euros. Les aides PAC seront par ailleurs réservées à des "agriculteurs actifs".

Une PAC plus équitable

Appelant à un changement de "paradigme", Dacian Ciolos a aussi plaidé pour une PAC plus équitable avec l'introduction d'un système de paiement unique à l'hectare propre à chaque Etat ou à chaque région, qui devrait rééquilibrer progressivement les subventions au profit de l'agriculture extensive.

"La politique, plus encore au niveau européen, c'est l'art du possible et des équilibres", a convenu M. Ciolos. "Le plus important est d'impulser un mouvement dans la bonne direction", a-t-il estimé en promettant de poursuivre cette tendance vers plus d'équilibre au delà de 2020.

Les propositions du commissaire Ciolos seront désormais soumises à l'approbation des députés européens et des 27 Etats membres.

Venez réagir à ce sujet sur le forum

Source : avec AFP

Imprimer
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire.

Commentaires1

  • Posté le vendredi 28 octobre 2011

    simon
    encore technocrate qui ne connait rien en agriculture

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h