La collecte de lait de brebis est en recul sensible

Bernard Griffoul - Réussir Pâtre Février 2013

La collecte de lait de brebis est en recul sensible
De novembre 2011 à septembre 2012, la collecte de lait de brebis s’est repliée de 2 %. © P. Cordonnier

Lors du dernier comité lait de brebis, FranceAgriMer a confirmé le recul de la production de lait de brebis au cours de la campagne 2012, même si les chiffres sont encore incomplets. A l’échelle nationale, sur la période allant de novembre 2011 à septembre 2012, la collecte s’est repliée de 2 %, à 250 millions de litres, soit une baisse de 5 millions de litres par rapport au record de production de la campagne précédente.
L’année 2012 reste néanmoins une des cinq meilleures de la décennie. Cette diminution se concentre essentiellement sur le bassin des Pyrénées et la production hors bassin (dont les chiffres sont agrégés) (- 4 millions de litres).

Fromages de brebis boudés ?

En revanche, les fabrications de fromages se sont reprises (+ 2,8 %) avec un volume global de 56 500 tonnes (sur 11 mois). Cette progression est due à la hausse à la fois des diversifications dans le rayon de Roquefort (+ 6,3 %) et des fabrications dans les Pyrénées-Atlantiques (+ 4,8 %). En 2012, les fromages de brebis ont été quelque peu boudés par les ménages français : sur les dix premiers mois de l’année, les achats reculent de 2,1 %, selon Kantar Worldpanel, alors que le chiffre d’affaires de l’ensemble des fromages a progressé de 2,7 %. Ce sont les pâtes fraîches (-9,4 %), pénalisées par les conditions météorologiques du printemps, qui sont à l’origine de cette baisse ; les achats de roquefort ont légèrement frémi (+ 0,3 %) tandis que les pâtes pressées non cuites confirment leur vitalité (+ 3,6 %). Le prix moyen d’achat des fromages de brebis s’établit à 14,94 euros par kilo.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires