Les producteurs prennent leur avenir en main

S. Giraud

 Les producteurs prennent leur avenir en main
Deux cents producteurs ont déjà adhéré à l’Association des producteurs de lait de montagne.

La démarche devrait être opérationnelle d’ici l’automne 2012.

Il y a un an, les responsables professionnels laitiers du Massif central annonçaient la couleur. Dans la perspective de la disparition des quotas, ils voulaient se doter d’une identification, gage de pérennité pour les exploitations laitières et les entreprises de collecte sur le territoire. La démarche “montagne” était née, portée par l’association des producteurs de lait de montagne (APLM). Pour faire le point sur cette initiative, une conférence a été organisée récemment au Sommet de l’élevage en présence des initiateurs du projet, notamment de l’Aveyronnais Dominique Barrau, secrétaire général de la FNSEA, et de Yannick Fialip, président de la section régionale laitière Auvergne-Limousin. “L’objectif de l’APLM est d’ancrer la production laitière dans le Massif central avec un schéma de valorisation permettant aux producteurs et aux entreprises de rester sur ce territoire. L’identification montagne demande du temps pour convaincre les entreprises. On veut surtout que chaque producteur s’engage pour construire une nouvelle relation commerciale et peser sur la filière. On ne donne pas notre lait, on le vend ! Notre lait a une valeur”, a insisté Yannick Fialip. Deux cents producteurs ont déjà adhéré à l’association qui espère atteindre 500 adhésions d’ici la fin de l’année.

Objectif : 3 000 à 4 000 adhésions

L’enjeu est de taille pour les responsables professionnels : il s’agit de garantir un avenir à la production laitière et à ses hommes en montagne. Alors Dominique Barrau n’a pas hésité à marteler que “le moment est venu pour les producteurs laitiers du Massif de s’impliquer financièrement dans l’association, d’investir dans la marque montagne une partie des 2 000 euros obtenus grâce au bilan de santé de la Pac”. Le montant de la cotisation à l’association des producteurs de lait de montagne pour la campagne laitière 2011-2012 est de 150 euros par tranche de 100 000 litres de quota. L’objectif est d’atteindre 3 000 à 4 000 producteurs pour 300 à 400 millions de litres de lait. “C’est un investissement pour l’avenir des producteurs laitiers”, a poursuivi Pascal Servier, président de la FDPL du Puy-de-Dôme, “une volonté de défendre un produit, de l’animer dans une démarche de marketing pour être des acteurs majeurs de la différenciation des produits de la montagne. Il faut donc des partenaires. Cette production n’est pas du tout marginale. Je ne vois pas une seule entreprise qui pourrait refuser d’y aller”. À l’heure actuelle, seule la coopérative Sodiaal est partenaire de l’APLM. Pour Damien Lacombe, président de la région Auvergne Sud-Ouest de Sodiaal, “il faut en effet compenser les coûts de production et de collecte des zones de montagne. Et prendre conscience que cela ne nous dispensera pas des efforts de compétitivité imposés par le marché”.

Soutien des collectivités

Yannick Fialip a lui annoncé l’appui des collectivités territoriales, du conseil régional d’Auvergne et des conseils généraux du Puy-de-Dôme, de l’Aveyron, et du commissaire de Massif Jean-Yves Bechler présent à la réunion. Il a indiqué que les distributeurs suivaient de près la démarche : “Organisez-vous et on verra ce que l’on peut faire avec vous, nous ont-ils dit.” Le président du conseil régional Auvergne, René Souchon, est intervenu à la fin de la conférence pour se féliciter de la pertinence du projet, précisant que “les coûts de production en zone de montagne étaient en effet supérieurs de 12 % et que les aides de la Pac ne les compensaient qu’à hauteur de 34 %”. Il a confirmé que la Région soutenait la démarche dans le cadre d’une convention de massif.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires