Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter Google+ Youtube

Vos Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Viticulture
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit Agricole, informez-vous ici

Mon espace
Pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
  • Accueil
  • >
  • Social-Emploi
  • >
  • Actualités
  • >
  • L'emploi des jeunes pendant les vacances : Une embauche sous le signe de la sécurité
MSA Mayenne Orne Sarthe

23/06/10
Mayenne - Social-Emploi

L'emploi des jeunes pendant les vacances : Une embauche sous le signe de la sécurité

L'embauche d'un jeune durant l'été doit se faire dans les règles de l'art. Conditions de travail, consignes de sécurité, rémunération... sont réglementées.

Les emplois saisonniers constituent un véritable travail en entreprise et le jeune employé est protégé par la réglementation du Code du travail. Il est lié à l'entreprise par un contrat de travail à durée déterminée, avec une durée minimale ou un terme précis, qui lui est remis dans les deux jours suivant son arrivée.
La visite médicale d'embauche est obligatoire. Le jeune est soumis aux dispositions légales et conventionnelles applicables dans l'entreprise.

Vigilance de rigueur

Un certain nombre de précautions doivent être prises par l'employeur. Lors de l'accueil, il présente au jeune les caractéristiques de l'exploitation ou de l'entreprise et lui indique les lieux de vie et l'emplacement de la trousse de secours et des extincteurs. Il lui décrit le mécanisme des matériels qui lui seront confiés : méthodes d'utilisation, fonctions, mises en route... Il insiste sur les manoeuvres dangereuses (débourrage de la désileuse ou de la presse à fourrage...) à réaliser impérativement machine à l'arrêt. Il vérifie ou fait vérifier les machines d'intérieur (vis à grain, tapis, broyeur…) et la viabilité des mesures de précaution contre les chutes. Il fournit au jeune les équipements de protection individuelle nécessaires (voir ci-contre). Certains travaux pénibles sont à écarter ou doivent se faire dans des conditions allégées.
Durée du travail autorisée pour les 16/18 ans
Elle ne peut excéder 35 heures par semaine, ni huit heures par jour.
Après 4 h 30 de travail, une pause d'au moins 30 minutes doit être accordée. Le travail de nuit est interdit entre 22 heures et 6 heures. Le repos quotidien est d'au moins 12 heures consécutives et le repos hebdomadaire d'au moins deux jours consécutifs. Le travail est interdit les dimanches et jours fériés.

Rémunération

La rémunération du jeune doit être au moins égale au smic ou au minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé. Une indemnité de congés payés est due à la fin du contrat.

L'équipement de protection individuelle

L'employeur fournit l'équipement de protection individuelle (EPI) gratuitement et de manière personnelle à chaque salarié. Il veille à son utilisation effective et à son remplacement en cas d'usure. Si des risques multiples exigent le port simultané de plusieurs équipements, il s'assure de leur compatibilité entre eux.
L'équipement est choisi selon la partie du corps à protéger :
- la tête : casque de protection, coiffe...
- les yeux : lunettes de protection contre les risques chimiques et les projections, écran facial, masque de soudage à l'arc...
- les voies respiratoires : masque avec filtres à particules, filtres antigaz, filtres combinés,
- l'ouïe : bouchons et casque antibruit, protections moulées,
- le corps : combinaison, pantalon anticoupure...
- les mains : gants spéciaux risques chimiques ou mécaniques,
- les pieds : bottes et chaussures de sécurité.

Pour en savoir plus, contacter la Direction départementale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP).

Source : MSA Mayenne-Orne-Sarthe

Service communication
Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h