Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter Google+ Youtube

Vos Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Viticulture
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit Agricole, informez-vous ici

Mon espace
Pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
L'Enseignement agricole en actions !

cneap

CNEAP

02/09/13
Social-Emploi

Madagascar, l'aventure continue !

Il y a dix ans, le premier des quatre collèges agricoles malgaches ouvrait ses portes aux jeunes désireux de suivre une formation professionnelle agricole.

Commémorer et se projeter

Ces collèges sont nés du partenariat mis en place entre le CNEAP et l’ONG FERT, et soutenu par l’organisation professionnelle agricole FIFATA pour développer un enseignement agricole ambitieux à Madagascar. Philippe Poussin, secrétaire général du CNEAP, et Thierry Dedieu, responsable des partenariats, se sont rendus en juillet dans la Grande Île pour fêter le 10e anniversaire de l’ouverture du premier de ces collèges.

« Depuis le début de l’aventure, il y a plus de dix ans, le CNEAP apporte son appui notamment pour l’élaboration des référentiels de formation grâce à l’IFEAP. Les établissements de notre fédération ont apporté un soutien financier indispensable pour assurer le fonctionnement de ces collèges par un grand mouvement de solidarité et de partage initié par le président de FERT, Anne Panel (FERT), Yvon Le Norcy (CNEAP) et les membres de notre conseil d’administration. Que tous ces acteurs et leurs interlocuteurs malgaches soient ici remerciés », se félicite Philippe Poussin.

Comme souvent, cet anniversaire a été l’occasion d’une commémoration et d’une projection vers l’avenir. Pour faire mémoire des actions entreprises, des réussites mais aussi des hésitations et faire le point sur les succès et les perspectives lors des journées de travail de début juillet à Antsirabe.


Réunion de travail entre partenaires

Des succès certains

  • La pose de la première pierre du quatrième collège par François Paliard en 2009 enracine l’existence même de ces collèges ouverts aujourd’hui.
  • La formation de plusieurs centaines de jeunes, garçons et filles, le développement de modalités de production spécifiques bouleversent l’agriculture familiale et villageoise.
  • La volonté de créer un embryon de fédération des collèges à l’instar de la structuration du CNEAP.
  • Une meilleure compréhension par le monde paysan et son principal syndicat professionnel (FIFATA) de l’importance des enjeux de la formation des jeunes pour bâtir l’avenir de l’agriculture professionnelle à Madagascar.

Des perspectives

  • Le développement de nouveaux collèges fortement souhaité par les organisations professionnelles régionales.
  • La participation active de FIFATA, FERT et du CNEAP dans la refonte, la création et la structuration indispensable d’un enseignement agricole malgache affiché par le gouvernement actuel dans le cadre d’une grande Stratégie nationale de la formation agricole et rurale (SNFAR).
  • La structuration enfin du monde professionnel agricole autour d’un triple axe :
  • professionnalisation par la formation continue et initiale des paysans,
  • développement d’un syndicalisme agricole force de proposition et interlocuteur des gouvernements,
  • amélioration des financements des dispositifs par le microcrédit, les caisses de solidarité et de mutualisation.
  • La participation active de l’État dans sa fonction régalienne de formation des générations futures.

« C’est une chance pour nous de pouvoir contribuer à la naissance d’une ambition et d’en accompagner la croissance. Le CNEAP est ici dans sa mission fondamentale et les perspectives ouvertes à Madagascar définissent un cadre nouveau de son développement », souligne Philippe Poussin.

Plus d’informations sur l’enseignement agricole privé sur http://www.cneap.fr


Maud Bainvel - Service Communication - CNEAP
Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h