Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter Google+ Youtube

Vos Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Viticulture
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit Agricole, informez-vous ici

Mon espace
Pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
  • Accueil
  • >
  • Social-Emploi
  • >
  • Actualités
  • >
  • MSA : La sclérose en plaques : L'exercice physique, bénéfique à tous points de vue
MSA Mayenne Orne Sarthe

22/03/11
Mayenne - Social-Emploi

MSA : La sclérose en plaques : L'exercice physique, bénéfique à tous points de vue

Quel qu'il soit, l'exercice physique n'engendre ni poussées ni progression du handicap. Au contraire, ses bénéfices ne sont plus à démontrer. Il améliore les fonctions musculaires, cardiovasculaires, respiratoires…

Il contribue à une bonne hygiène de vie, permet de lutter contre la sédentarité et améliore la qualité de vie. Pratiqué à un niveau adapté aux capacités physiques du malade, le sport aide à retrouver la mobilité, la souplesse, l'équilibre… Cependant, en périodes de poussées de la maladie, il est préférable d'arrêter momentanément l'activité.

Rejoignez nous le 26 mars à 15 h au Parc des expositions d'Alençon.

La Marche de la Dentelle, organisée par le Comité d'organisation Alençon-Médavy et dont la MSA est un partenaire privilégié, se déroulera le samedi 26 mars 2011 à 15 h. D'une distance de quatre kilomètres, elle sera accessible à tous, parents, enfants… N'hésitez pas à venir en famille, entre amis, collègues... Inscriptions dès le samedi matin au Parc des expositions d'Alençon.

Rejoignez nous nombreux !

Tarif : 2 € reversés à une association de lutte contre la sclérose en plaques

L'activité physique choisie est avant tout affaire de goût et même si aucune n'est interdite, un contrôle médical est indispensable avant de commencer. Certains symptômes de la maladie pouvant se révéler gênants dans la pratique, le médecin traitant ou le neurologue peuvent conseiller le malade. En tout état de cause, il est préférable d'informer le club de son état de santé.

La fatigue physique ressentie après l'effort est tout à fait normale, même s'il reste vrai que, comme pour tout un chacun, plus l'entraînement est régulier, plus la capacité de récupération est rapide. C'est pourquoi la fréquence de la pratique est indispensable.

Les préconisations alimentaires, vestimentaires et d'hydratation sont identiques à celles suivies par tous les sportifs : repas protéiné la veille, pas de sucres rapides avant les séances, vêtements et chaussures confortables, hydratation par petites gorgées pendant l'effort, échauffements, étirements... La douche (ou le bain) qui suit l'exercice doit être un peu plus froide que d'habitude pour bien décontracter les muscles.
Une hypersensibilité de la peau, conséquence de la maladie, peut entraîner rougeurs ou lésions cutanées (ampoules, coups). Si tel est le cas, mieux vaut vérifier qu'elles ne s'infectent pas.




La détection de la sclérose en plaques

Une première attaque ne suffit pas à poser un diagnostic de sclérose en plaques. Des examens plus approfondis, principalement l'IRM, vont permettre d'établir le degré de risque de développer la maladie.
Un premier évènement peut se traduire cliniquement sous différentes formes :
- la neuropathie optique rétro-bulbaire (voile devant l'oeil accompagné de douleur ou difficulté brutale à différencier le rouge et le vert),
- des troubles moteurs parfois révélés uniquement à l'effort,
- des troubles sensitifs tels la sensation de peau cartonnée ou d'eau qui coule.
Une première IRM est alors réalisée, suivie d'une seconde trois mois plus tard pour confirmer le diagnostic. Si le patient est reconnu à haut risque, même si les symptômes ont disparu sans laisser de séquelles, un traitement est aussitôt initié pour retarder l'entrée dans la maladie. Il n'existe pas à l'heure actuelle de traitement préventif. Le neurologue, au coeur du dispositif, met en oeuvre le traitement de fond, qui peut s'accompagner d'un traitement des symptômes existants et d'un traitement ponctuel en cas de poussée.

Source : MSA Mayenne-Orne-Sarthe

Service Communication
Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h