Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter Google+ Youtube

Vos Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Viticulture
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit Agricole, informez-vous ici

Mon espace
Pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
  • Accueil
  • >
  • Social-Emploi
  • >
  • Actualités
  • >
  • MSA : Prévention santé : Les enfants de 7 ans ont de plus belles dents
MSA Mayenne Orne Sarthe

24/02/10
Mayenne - Social-Emploi

MSA : Prévention santé : Les enfants de 7 ans ont de plus belles dents

Le régime agricole est sur les dents depuis plusieurs années. Et grâce à une action de prévention nationale menée par la MSA, l'état dentaire des enfants de sept ans s'améliore.

L'état dentaire étant plus préoccupant chez les assurés agricoles que dans la population générale, la MSA a lancé, en juillet 2006, un plan national visant à améliorer la santé dentaire de ses ressortissants. Le bilan bucco-dentaire des enfants de sept ans en fait partie, ainsi que d'autres examens de prévention proposés à plusieurs catégories de personnes. Réalisé par un chirurgien-dentiste choisi par les parents, ce bilan de prévention est composé d'un examen destiné à détecter tout problème bucco-dentaire, afin de le traiter au plus tôt. Des conseils personnalisés sont également donnés à l'enfant et ses parents, pour les sensibiliser aux gestes quotidiens de prévention.

Au moins une dent cariée

En 2007, 44 % des enfants convoqués, soit 12.500 enfants, ont participé à cette action, ce qui est un taux de participation satisfaisant, comparé aux autres opérations de ce type basées sur le volontariat. Parmi les enfants examinés, 40 % n'avaient jamais consulté de chirurgien-dentiste avant l'examen, 42 % l'avaient fait à titre préventif et 18 % à titre curatif. L'évaluation a montré que 69 % des enfants n'ont pas encore été atteints par la maladie carieuse. Cependant, près du quart des enfants se sont présentés le jour de l'examen avec au moins une dent cariée non soignée. Surveillance préventive, brossage quotidien des dents et bon état bucco-dentaire sont plus fréquents chez les enfants de salariés du tertiaire que chez les enfants de salariés d'exploitation.

Des soins à visée préventive

Autres constations : 7 % des enfants ont besoin d'un détartrage. Cette proportion atteint 33 % lorsqu'il existe une inflammation gingivale, signe d'un brossage des dents insuffisant. 28 % des enfants ont besoin de scellements de sillons et 23 % de soins conservateurs, voire d'une extraction dentaire.

L'évaluation de cette action a montré que la réalisation des soins à visée préventive (détartrage et scellement des sillons des molaires) reste encore insuffisante, puisque à peine plus de la moitié des enfants concernés les ont réellement fait réaliser dans l'année qui a suivi. En revanche, 80 % des enfants ayant besoin de soins conservateurs ou d'extractions dentaires ont fait réaliser ces soins en totalité (70 %) ou en partie (10 %). De ce point de vue, la consultation de prévention a eu un impact direct, auquel s'ajouteront les bénéfices à long terme pour les enfants concernés.

Un changement de comportement

La comparaison avec les résultats de l'expérimentation nationale, Prophylaxie et soins dentaires chez l'enfant de sept ans, menée dans les mêmes conditions par la MSA sur la période 1999-2001, montre que la santé dentaire des enfants de sept ans s'est nettement améliorée. La proportion d'enfants indemnes de caries est passée de 45 % à 69 %. La valeur moyenne du CAO est passée de 1,74 à 1,01, soit une diminution de 42 %. Cette amélioration, qui concerne également le comportement des assurés en matière de participation à l'examen et de pratiques d'hygiène, a touché toutes les catégories professionnelles agricoles avec la même ampleur.
La mise en place d'actions de prévention sur une longue période entraîne toujours un changement de comportement. Le suivi régulier, les bonnes habitudes d'hygiène et l'état dentaire se sont améliorés. L'évolution très satisfaisante de la situation dentaire des enfants de sept ans du régime agricole permet de conclure au bénéfice réel des actions de prévention bucco-dentaire qui ont été mises en place jusqu'à présent par la MSA. Ce bénéfice devrait encore s'accroître par le renforcement général des mesures proposées et les efforts conjugués de l'ensemble des acteurs de la santé dentaire en France.

Le scellement des sillons des molaires

Le scellement des sillons prévient efficacement les caries. Dès l'âge de six ans, 80 % des enfants ont besoin de ce traitement qui consiste à obturer les fissures de l'émail avec une résine composite, formant une sorte de vernis protecteur. Ainsi, la dent est plus résistante à la carie. Cet acte indolore s'effectue à partir de six ans dès l'apparition des premières molaires définitives, et à partir de 12 ans, sur les deuxièmes molaires définitives.

Source : MSA Mayenne-Orne-Sarthe

Service communication
Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h