Bordeaux : Crushpad s'implante en France

Claudine Galbrun

Fort de son expérience américaine, la société Crushpad s'installe à Bordeaux pour permettre à n'importe quel particulier de réaliser son rêve en devenant vigneron.

Après six vendanges réalisées aux Etats-Unis et disposant d'un portefeuille de quelque 5000 clients, Crushpad s'installe à Saint-Emilion pour mettre à disposition de ceux qui souhaitent devenir vigneron “ les meilleurs raisins issus des meilleurs vignobles de Bordeaux ”. À charge ensuite pour eux de définir leur plan de vinification et leur degré d'implication dans cette opération. Crushpad a ainsi contractualisé avec différents domaines (Vignobles Raoux, Maltus, Vareille, Emile, Verges) l'achat de raisins avec établissement d'un cahier des charges. Pour le choix des parcelles, il a été fait appel à des grands noms du Bordelais, à savoir pour la rive droite Stéphane Derenoncourt et pour la rive gauche Eric Boissenot.

Une source de diversification

“ Ce qui peut constituer une source de diversification pour les vignerons, même si pour cette première année, notre contribution est maigre puisque nous n'avons sélectionné qu'un seul hectare de vigne par domaine ”, explique Stephen Bolger, responsable de Crushpad France. En revanche, poursuit-il, les vignerons ne doivent pas craindre une nouvelle concurrence. “ La plupart de nos clients ne produisent qu'une seule barrique pour alimenter leur cave particulière ou la partager avec des amis. Il est vrai qu'aux États-Unis, 150 de nos clients ont créé leur propre marque pour commercialiser leur vin mais la moyenne de commercialisation était de six barriques. ” Crushpad vise une clientèle internationale. Le ticket d'entrée qui englobe les raisins, la barrique, l'étiquette, le service varie entre 22 et 30 euros la bouteille, sachant que la commande minimale est d'une barrique.

Source Réussir Vigne Juillet-Août 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier