Bordelais : L'oenotourisme, version grand luxe

SC

L'oenotourisme, très en vogue depuis une dizaine d'années dans le vignoble bordelais, vise désormais une clientèle haut de gamme exigeant un tourisme « cousu main » et venant du monde entier.

D'ores et déjà, pas moins de vingt-cinq agences se sont mises sur le créneau rivalisant d'imagination pour faire vivre à de riches amateurs américains, russes ou asiatiques, des moments uniques dans des endroits prestigieux. Déguster un grand cru dans les galeries souterraines de Saint-Emilion, passer la nuit dans un château du Médoc ou se faire ouvrir les caves des plus grands crus font partie de l'offre.

Les limites pour faire rêver ces riches touristes sont sans cesse repoussées. Ainsi, l'homme d'affaires Bernard Magrez va se lancer en septembre dans l'oenotourisme de luxe et proposera pour 2.000 euros, par personne, un séjour de deux jours dans le Bordelais. Pour ce prix, ils se verront offrir un dîner dans un des quatre châteaux du groupe dans lesquels ils se rendront en hélicoptère ou en Rolls-Royce.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires