Champagne : Les vignerons plongent les papillons dans la confusion

Les viticulteurs de la prestigieuse « côte des blancs » de champagne organisent une opération de confusion sexuelle d'une ampleur exceptionnelle pour limiter la reproduction des cochylis dont les larves attaquent les raisins.

La technique consiste à diffuser à l'aide de capsules des phéromones sexuelles proches de celles émises par les femelles des papillons pour attirer les mâles. Le cochylis mâle, ainsi perturbé par de multiples messages, peine à trouver une femelle à féconder.

Les larves de ces ravageurs appelées « vers de la grappe » se logent dans les grains du raisin et génèrent des pourritures qui peuvent s'étendre aux autres grappes et altérer la qualité de la récolte.

Jusqu'à vendredi une centaine de vignerons et leurs salariés se mobilisent pour poser quelque 550 capsules à l'hectare sur une surface de près de 800 hectares autour de Vertus, dans la « côte des blancs ».

7.400 ha de vigne traités

«C'est la plus grande opération de confusion sur un même secteur, nous avons réussi à convaincre près de 90% des viticulteurs des alentours », a précisé Pierre Larmandier du Syndicat général des vignerons (SGV).

«Par cette méthode naturelle, on limite de près de 70% la population des papillons, soit autant qu'avec un traitement phytosanitaire classique», a-t-il expliqué.

Cette opération demande plus de la main-d'oeuvre mais, une fois posé, la protection dure toute la saison. Cette opération évite de renouveler les traitements chimiques, nocifs pour l'environnement comme pour la santé des vignerons« .

Le coût de l'opération est de 150 euros par hectare soit autant que pour une série de traitements phytosanitaires. D'après le syndicat 7.400 ha de vigne ont été traités par cette méthode écologique en 2009, ce qui représente 22% du vignoble de la Champagne.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier