Champagne : LVMH cède deux petites marques de champagne

Le groupe LVMH, présent dans le champagne avec des marques comme Veuve Cliquot, Dom Pérignon et Moët & Chandon, va céder deux de ses petites marques, Montaudon et Château d'Avize, a-t-on appris auprès des acheteurs et de l'interprofession du champagne à Reims.

Les conditions financières de ces cessions n'ont pas été rendues publiques.
Le numéro un mondial du luxe a cédé la marque Montaudon aux champagnes Jacquart, filiale des coopératives Champagne Alliance, a indiqué leur directeur général Laurent Reinteau.

Jacquart, dont le chiffre d'affaires devrait atteindre 75 millions d'euros en 2010, compte utiliser Montaudon comme « complément de gamme », en élargissant son offre vers les prix plus modiques, a précisé M. Reinteau.

Le champagne Montaudon se vend entre 20 et 22 euros, alors que Jacquart a l'ambition de se placer sur le créneau des vins de 35 à 35 euros. Montaudon a réalisé un chiffre d'affaires de 26 millions d'euros en 2009 et avait été acquis par Moët-Hennessy en 2008.

L'opération concerne la marque, un site de production et un stock de bouteilles, mais pas les contrats d'approvisionnement en raisins, essentiels dans l'économie du vignoble champenois. Cette dimension n'était pas essentielle pour Champagne Alliance, qui rassemble 2.000 viticulteurs.

L'homme d'affaires russe Boris Titov, propriétaire d'un empire viticole dans le Caucase, a par ailleurs repris à LVMH le château d'Avize (Marne) et ses 2,5 hectares de vignes dans la prestigieuse « Côte des Blancs ».

En s'implantant en Champagne, Boris Titov ambitionne de produire environ 20.000 bouteilles d'un champagne haut de gamme et de développer le tourisme oenologique en transformant le château d'Avize en hôtel de luxe.

« A terme, si nous trouvons les approvisionnements en raisins, nous pensons pouvoir produire jusqu'à 500.000 bouteilles de champagne », a indiqué Ronan Lieugard, directeur marketing de la société « Château d'Avize ».

Le milliardaire russe, qui exploite 750 hectares de vignes dans le domaine d'Abrau-Durso, sur les bords de la mer Noire, produit plus de 3 millions de bouteilles de vins effervescents élaborés selon la méthode champenoise. Il commercialise également 12 millions de cols de mousseux issus de vins sud-africains fermentés en cuve close (méthode Charmat). Les premières bouteilles de la marque « Château d'Avize » devraient être commercialisées d'ici 2013 après la fin des travaux de rénovation du domaine et l'ouverture de l'hôtel.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier