Charges des exploitations : Ce que coûtent les intrants en vinification

Magali-Eve Koralewski

“ Cela fait 20 ans que l'on calcule les différents coûts liés à la production du vin sur des exploitations bordelaises. Le producteur pense que le simple geste de faire une économie de moyens sur telle opération va suffire. En réalité les coûts de production d'une entreprise sont plus complexes et une mesure chiffrée est indispensable pour raisonner ses choix ”, constate Bernard Del'homme, maître de conférence en gestion à l'Enita de Bordeaux. Et les travaux de l'unité de recherche Egerie, à l'Enitab, évaluent régulièrement les coûts complets d'une vingtaine d'exploitations en appellation bordeaux supérieur pour la production de vin.

“ En 2005, le coût moyen de la vinification élevage en cuve revient à 29,49 €/hl. Dans ce coût, les produits oenologiques pèsent 2,42 €/hl. En comparaison, le coût de production vigne s'élève à 5129,01 €/ha. Avec un rendement maximal de 55 hl/ha, le coût de l'activité vigne ramenée à l'hectolitre est donc trois fois plus élevé ”, illustre Bernard Del'homme. Cet aperçu donne une idée du poids des différentes étapes nécessaires à la production du vin.
“ La gestion de la performance d'une entreprise viticole passe notamment par la gestion des coûts. Faire des économies revient à maîtriser les charges, donc à connaître leur répartition poste par poste pour pouvoir les raisonner. C'est notamment ce que propose la comptabilité analytique. Mais seulement 30 % des producteurs y font appel ”, regrette Bernard Del'homme.

Source Réussir Vigne Mai 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier