Commercialisation : Valoriser le cépage pinot noir à l'exportation

C. Galbrun et M.-E. Koralewski

Les consommateurs étrangers ignorent que le pinot noir est le cépage phare de la Bourgogne. Le BIVB recommande l'inscription de la mention du cépage sur les AOC régionales uniquement.

Il y a plus de consommateurs étrangers de pinot noir que de vins de bourgogne, ne peut que déplorer le BIVB (Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne). “ La réputation de la Bourgogne comme étant une grande région viticole ou une région de grands vins fait cependant presque l'unanimité au Royaume-Uni avec près de 80 % de consommateurs avertis contre 30 % au Japon ”, indique Xavier Jungmann, directeur du pôle études et marchés au BIVB.

Pour concurrencer le pinots noir américain, chilien ou néo-zélandais, les vins d'appellation régionale bourgogne ont tout intérêt à mentionner le nom du cépage sur l'étiquette. (DR)

Pour concurrencer le pinots noir américain, chilien ou néo-zélandais, les vins d'appellation régionale bourgogne ont tout intérêt à mentionner le nom du cépage sur l'étiquette. (DR)

Faire le lien entre pinot noir et bourgogne

Mais que ce soit au Royaume-Uni, au Japon ou aux États-Unis, force est de constater que le consommateur ne fait pas le lien entre pinot noir et bourgogne. Et pour tenter de gagner des parts de marché auprès des consommateurs amateurs de pinot noir, le BIVB propose d'apposer de façon ciblée la mention “ pinot noir ” sur les bouteilles de l'AOC régionale bourgogne, avec une taille des lettres deux fois plus petite que le nom de l'appellation. “ Tous les vins doivent continuer à mentionner le mot bourgogne car c'est une mention très valorisante ”, précise Xavier Jungmann tout en ajoutant que ce sont ces seuls vins régionaux qui peuvent être en mesure de concurrencer les vins de cépage pinot noir étrangers. Les appellations village, premier cru et grand cru de Bourgogne étant positionnées bien au-dessus en terme de notoriété. La mention du cépage ne devrait même pas apparaître sur l'étiquette de ces vins. À la rigueur, peut-être sur la contre-étiquette.

Source Réussir Vigne Mars 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier