Consommation : L'Angleterre croit aux vins allégés en alcool

Catherine Bioteau

Les metteurs en marché britanniques ont gonflé leurs stocks de vins allégés en alcool en prévision des achats de Noël. La vente des alcools (vins, bières, cidres) allégés a en effet progressé de 11 % cette année et la dernière étude consommateur en date confirme cet engouement. “ 59 % des 800 personnes que nous avons interrogées apprécient le concept de vin allégé en alcool ”, annonce Amanda Walker de la société d'import PLB, qui a mené l'étude en septembre dernier. Faut-il pour autant foncer tête baissée dans ce nouveau créneau ? Pas si simple. “ Si le fait d'être allégé est un plus, ce qui prime avant tout pour le consommateur demeure le goût du vin. Il faut absolument lui proposer des vins allégés aussi agréables à boire que les vins plus alcoolisés. Et pour l'instant, les consommateurs n'ont pas une bonne image de la majorité des vins allégés proposés. ”
Autre problème : le positionnement de ces vins dans les rayonnages de supermarché. Ils sont pour l'instant répartis par région de production, sans différenciation visible par rapport aux vins classiques. “ Il est difficile de les positionner de manière à ce que le consommateur les repère facilement ”, regrette Peter Darbyshire de PLB. “ J'espère que dans trois à quatre ans, les vins allégés deviendront une catégorie à part entière de vins, comme les rosés. ”

Dégustation de vins allégés en alcool à Londres en octobre dernier lors d'une conférence sur le potentiel de cette catégorie de vins. (C. Bioteau)

Dégustation de vins allégés en alcool à Londres en octobre dernier lors d'une conférence sur le potentiel de cette catégorie de vins. (C. Bioteau)

Vers une réduction des taxes

Le WSTA (Wine and Spirit Trade Association) souhaite également trouver une terminologie moins ambiguë pour définir la catégorie des vins allégés. Les Anglais utilisent actuellement les termes de “ lower alcohol wines ” ou “ reduced alcohol wines ” que le consommateur peut facilement confondre avec les “ low alcohol wines ” définis comme les vins titrant moins de 1,2 % d'alcool. Enfin, l'association des metteurs en marché souhaite également entamer des négociations pour réduire le montant des taxes pour cette catégorie de vin.

Source Réussir Vigne Janvier 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier