Corse : Assouplir les vins de niellucciu

Magali-Eve Koralewski

Des essais comparatifs réalisés par le Civam ont permis d'évaluer quatre méthodes différentes pour assouplir les tanins dans les vins de niellucciu.

Durant trois ans, le Civam (Centre d'initiative pour valoriser l'agriculture et le milieu rural) de la région Corse a évalué quatre méthodes différentes pour assouplir les vins issu de niellucciu : la micro-oxygénation, l'emploi de copeaux et de staves, le collage avec des colles non allergènes et la récolte à différents degrés de maturité. “ Chacune de ces méthodes a permis d'atteindre plus ou moins l'objectif d'assouplissement des tanins ”, explique Nathalie Uscidda, responsable du secteur oenologie microbiologie recherche au Civam. L'emploi de copeaux et de staves a donné “ des vins expressifs et flatteurs, constate le Civam, mais le recours à ces produits n'est pas autorisé sur les AOP et reste plutôt en dehors de la philosophie Corse ”. Pour la micro-oxygénation, les résultats montrent que la technique est à utiliser avec des “ pincettes ”. “ La micro est à surveiller de près et doit être réalisée sur des vins très sains en raisonnant l'apport d'oxygène. Elle semble adaptée à des vins dont la mise en marché doit être rapide ”, précise Nathalie Uscidda.

L'emploi de colles végétales pour assouplir les tanins des vins de niellucciu, comparées à l'albumine et à la gélatine, à donné de bons résultats selon le Civam. (DR)

L'emploi de colles végétales pour assouplir les tanins des vins de niellucciu, comparées à l'albumine et à la gélatine, à donné de bons résultats selon le Civam. (DR)

La sélection parcellaire à prendre en compte

Pour les maturités, il n'est pas conseillé d'attendre trop pour obtenir des tanins plus mûrs au risque de perdre certains arômes et d'avoir trop d'alcool. “ L'effet terroir est indéniable : avec une même conduite culturale, certains terroirs permettent une bonne maturité polyphénolique et d'autres non, chaque domaine doit faire l'objet d'une sélection parcellaire. Enfin l'emploi de colles végétales, comparées à l'albumine et à la gélatine, a donné de bons résultats. ” Le Civam compte, en 2010, coupler ces produits à des dérivés de levures pour voir si certaines sensations agressives peuvent disparaître.

L'emploi de colles végétales pour assouplir les tanins des vins de niellucciu, comparées à l'albumine et à la gélatine, à donné de bons résultats selon le Civam. (DR)

Source Réussir Vigne Février 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier