Des essais américains donnent l'avantage à la capsule à vis avec polyéthylène

Réussir Vigne Décembre 2011

Encapsulage chez le négociant Jeanjean dans le Languedoc. © P. Cronenberger
Les vins bouchés avec capsules à vis à joint en polyéthylène arrivent en tête des expérimentations menées par la winery Hogue Cellars. © P. Cronenberger

Hogue Cellars, l’une des plus grandes winery de l’état de Washington (Etats-Unis), a mené des essais de bouchage durant cinq ans, sur 3 200 bouteilles de rouge et de blanc. Il en ressort que les vins avec capsules à vis avec joint en polyéthylène (Saranex) ont donné les meilleurs résultats : pas d’hétérogénéité entre bouteilles, et préservation des arômes fruités. Les vins fermés par du liège de haute qualité ont conservé leurs arômes fruités, mais une grande hétérogénéité entre bouteilles a été constatée. Les vins obturés avec du synthétique se sont oxydés rapidement. Quant à ceux bouchés avec des capsules à vis avec doublure en étain, ils ont développé des notes réduites.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier