Effluents : co-Copeaux pour la collecte et la valorisation des copeaux de chêne

Magali-Eve Koralewski

La société Faure a lancé Éco-Copeaux, un nouveau service de récupération et de valorisation des copeaux de chêne usagés.

“ Notre coeur de métier reste la collecte du tartre et la vente de produits tartriques mais nous proposons aussi différents services environnementaux comme la collecte et la valorisation des solutions de détartrage usagées et des terres de filtration. Lors des collectes, nous nous sommes aperçus récemment que les caves n'avaient pas de solution satisfaisante pour gérer leurs copeaux ”, explique Nicolas Creach, responsable qualité chez Faure SA. La nouvelle directive européenne déchets de 2008 définit par ailleurs clairement les copeaux comme des déchets. Cela oblige les producteurs de s'en défaire notamment par le biais de la valorisation. Le service de l'entreprise Faure consiste à fournir à ses clients des caisses palettisables d'une capacité de 550 litres que le client remplit selon ses besoins. Ensuite, les caisses pleines sont collectées et au besoin remplacées par des caisses vides au moyen de camions de la société Faure.

Valorisé en co-compost

Les copeaux récupérés sont ensuite traités par la société de compostage partenaire Alcyon qui les mélange à des déchets verts et aux terres de filtration pour les valoriser en co-compost agricole. Le coût de ce service dépend de l'éloignement géographique de la cave et de la quantité de caisses à prélever. Le coût est majoré de 20 % pour les caves vidant directement les sacs de copeaux dans la caisse, plutôt que d'avoir sorti les copeaux des sacs préalablement.

 

L'entreprise Faure, certifiée ISO 14001, propose un nouveau service de collecte et valorisation des copeaux usagés appelé Éco-Copeaux. (DR)

L'entreprise Faure, certifiée ISO 14001, propose un nouveau service de collecte et valorisation des copeaux usagés appelé Éco-Copeaux. (DR)

 

Source Réussir Vigne Janvier 2010

Publié par Magali-Eve Koralewski

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier