Emission télé et livre : Après le dîner, le vin presque parfait

Claudine Galbrun

Forte du succès rencontré par son émission “ Un dîner presque parfait ”, M6 Interactions lance “ Un vin presque parfait ”, un concours destiné à gagner les faveurs du grand public.

Les concours et guides de vins seraient bien trop élitistes. Aussi pour se rapprocher de la ménagère, qui plus est, spectatrice de l'émission diffusée sur M6 “ Un dîner presque parfait ”, la chaîne révélera le 15 juin le vin gagnant du concours qu'elle organise, “ Un vin presque parfait ”, sélectionné par un jury composé de professionnels et de consommateurs. L'objectif est de créer “ la première sélection viticole conçue par et pour le grand public ”, précise M6 Interactions. En répondant à trois attentes du consommateur : bonne qualité, prix raisonnable, belle présentation. Une sélection qui n'existerait pas à ce jour, dixit M6. Tous les vignerons sont invités à y participer.

Les vignerons primés lors de l'émission “ Un vin presque parfait ” pourront apposer un macaron portant la mention éponyme sur leurs bouteilles.

Les vignerons primés lors de l'émission “ Un vin presque parfait ” pourront apposer un macaron portant la mention éponyme sur leurs bouteilles.

“ Un vin presque parfait ” sera publié en librairie

Pour assurer le professionnalisme de la dégustation, Fabrice Sommier, meilleur ouvrier de France sommellerie (2007) sera le président du jury. Il sera assisté de Gregory Cuilleron, vainqueur de la première édition du concours “ Un dîner presque parfait ” et chroniqueur sur M6. À l'issue de la sélection, un livre baptisé bien évidemment “ Un vin presque parfait ” sera publié en librairie. Ce guide papier donnera tout le palmarès. Une page sera consacrée à chaque vin sélectionné par le jury en n'oubliant pas l'association mets et vin. Les vignerons primés pourront également appliquer un macaron portant le logo “ Un vin presque parfait ” sur leurs bouteilles.

Source Réussir Vigne Juin 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier