Environnement : Venise limite la pollution avec du moût de raisin

Stéphane Seegers

La production de vin peut faire du bien aux vieux diesels et surtout à l'environnement, pense-t-on en Vénétie. La région a, en effet décidé de tester un additif à base de moût de raisin. Le Magigas D7 produit par la société Magigas dont l'utilisation semble capable de diviser par deux les émissions de particules (PM10) de moteurs diesels datant d'avant les normes Europa 4 et Europa 5. Plus exactement, les essais en laboratoire situent cette efficacité entre 21 % et 69 %. L'emploi de Magigas D7 ne nécessite pas de modifications importantes des véhicules. L'efficacité du mélange Magigas D7-gasoil sera maintenant éprouvée sur le terrain au cours d'une expérimentation voulue et financée par la Région de la Vénétie. Pendant six mois, de mars à août 2010, la flotte entière d'autobus de l'ACTV en service sur le Littoral de Venise servira de cobaye. Il s'agit d'un projet ambitieux pour la région qui investit tout de même 100 000 euros dans l'expérience baptisée Clean Venise. Une première vérification de ses résultats a été effectuée par le centre de recherches de la commission européenne JRC d'Ispra dans la province de Varèse en Lombardie sur des autobus Iveco Euro 0 et Euro II. Les promoteurs de ce projet s'appuient sur ces résultats positifs et espèrent ramener les émissions de leurs bus de 0,55 g par kilomètre à 0,18 g par kilomètre. La ville pourrait alors prolonger la durée de vie de sa flotte routière.

Source Réussir Vigne Mai 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier