Exportations : Le vin français souffre à son tour de la crise

Les exportations de vins ont souffert en novembre des effets de la crise financière et la filière viticole française redoute le pire au premier semestre 2009.

Comme tous les acteurs de l'économie, le secteur viticole, touché depuis la fin de l'été, voit ses exportations chuter en cette fin 2008. « En octobre et novembre, on a enregistré pratiquement un arrêt des affaires », constate Renaud Gaillard, de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (Fevs). Un ralentissement inquiétant puisque l'export, qui représente 40% des ventes en volume de vins français, compensait jusqu'ici la baisse de la consommation nationale.

En valeur, les exportations françaises de vins et spiritueux devraient toutefois rester stables en 2008, grâce à un premier semestre porté par la commercialisation des grands crus de Bordeaux millésime 2005, à des prix très élevés. Elles seront en revanche en fort recul en volumes.

Le ralentissement des commandes touche d'abord les grands crus mais n'épargne pas le vin de consommation plus courante. En Bourgogne, toutes les gammes de prix sont touchées par la baisse de l'export, notamment vers le Royaume-Uni, confirme le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB). Le marché national reste stable.

Les fêtes ne bouleverseront pas le bilan 2008, les fournisseurs ayant passé leurs commandes depuis plusieurs mois. Ils redoutent surtout 2009 dont les premiers mois s'annoncent comme les plus difficiles en raison de l'attentisme général.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier