France : L'Asie dope les exportations de vins et spiritueux

En 2010, les exportations de vins et spiritueux français augmentent de 18,3% en valeur, du fait de la reprise économique mais aussi du boom des ventes en Asie. La Chine entre dans le Top 5 des pays importateurs.

« 2010 est marquée par une nette reprise de nos exportations de vins et spiritueux, après une année 2009 particulièrement difficile », annonce la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS). Nos exportations s'élèvent à 9,1 milliards d'euros, en hausse de 18,3% par rapport à 2009, sans atteindre toutes fois les chiffres records de 2007 (9,34 milliards) et de 2008 (9,31 milliards). Plus de 2,3 milliards de bouteilles ont été vendues dans le monde ! Les vins et spiritueux redeviennent ainsi le second excédent dans la balance commerciale française (7,9 milliards d'€)

Selon la FEVS, ce résultat reflète la sortie de crise sur l'ensemble des continents et la reprise générale. Mais cette embellie s'explique surtout par l'excellente performance des marchés asiatiques et en particulier de la Chine, alors que le marché nord américain redémarre et que celui de l'Union européenne amorce une reprise timide.

2010 est d'abord une année record pour les exportations de spiritueux (1,85 milliard d'euros), emmenées par le Cognac qui progresse de 33% en valeur et représente désormais les 2/3 des exportations de spiritueux. . Les ventes de Champagne connaissent une progression en valeur de 22% pour atteindre 1,95 milliard d'euros. A souligner également le rebond des vins tranquilles, notamment des Bordeaux et Bourgogne, dont les exportations s'élèvent à 4,09 milliards d'euros (+11,7%).


La Chine entre dans le Top 5 des pays importateurs

Tous les marchés sont en nettes progressions aussi bien en volume qu'en valeur. Les deux principaux que sont les États-Unis et le Royaume-Uni retrouvent une croissance, respectivement de +25% et 7,5%. Mais la Fédération met l'accent sur la place croissante du marché asiatique. Quatre pays d'Asie figurent désormais parmi nos 10 premiers clients et représentent ensemble 21% du chiffre d'affaires total des exportations françaises.

La Chine prend la 5eplace des pays importateurs de vins et spiritueux français, avec des exportations qui s'élèvent à 564,8 millions d'euros, en augmentation de +78,8% sur un an. En valeur, la Chine devient le 9e pays d'exportation de vins français avec une progression de +87,4% et prend la 3e place pour les spiritueux (+77,1%).

L'équilibre des exportations se modifient donc sensiblement : l'Union européenne ne représente plus que 44% de nos exportations alors que les pays tiers comptent désormais pour 56%. « Cette répartition illustre la relative atonie du marché européen, contrastant avec la vigueur asiatique et une reprise plus marquée de l'économie américaine », précise Claude de Jouvencel, président de la FEVS.

Si la reprise économique continue, le secteur mise sur une croissance de 5 à 7% des exportations pour 2011, ce qui lui permettrait de dépasser les records historiques de 2007 et 2008, estime Claude de Jouvencel.
















Répartition des exportations par principales zones de destination (source FEVS)

Répartition des exportations par principales zones de destination (source FEVS)

 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier