Frein à l’export des vins et spiritueux français en Russie

Réussir Vigne Mars 2012

Frein à l’export des vins et spiritueux français en Russie
Chargement de vin dans le Bordelais. © P. Cronenberger/Archives

À compter du 1er juillet 2012, une nouvelle réglementation russe introduira une nouvelle définition du vin. Ne seront plus considérés comme vins les produits avec ajout d’alcool éthylique, de raisin concentré ou de moût de raisins. Seul le jus de raisin concentré aura droit à l’appellation vin. Les vins enrichis de MC ou de MCR verront également leurs droits augmenter pour atteindre cinq fois ceux appliqués sur le vin. Cette nouvelle réglementation risque fort de provoquer un ralentissement des exportations de vins et spiritueux français vers la Russie.

Celles-ci ont connu un net recul en 2011. Sur les onze premiers mois de l’année, elles ont baissé de 14 % en valeur, avec un chiffre d’affaires avoisinant les 100 millions d’euros.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier