Intempéries : 50 à 80% de la récolte de l'appellation Rully détruite par la grêle

La grêle a détruit entre 50 et 80% de la récolte à venir de l'appellation Rully, située en Saône-et-Loire, lors des orages qui ont touché la Bourgogne dans la nuit de mardi à mercredi, a-t-on appris auprès des viticulteurs.

« Il y a des secteurs qui sont bien, bien touchés. On parle de 80% à 100% de perte sur certains secteurs », a déclaré Vincent Daux, président de l'appellation.

« Globalement, il est encore trop tôt pour avoir un chiffre précis, mais entre 50 et 80%, c'est sûr », a-t-il ajouté, décrivant « des feuillages déchirés et des grappes abîmées ».

« Tout va dépendre ensuite de l'évolution de la météo, si ça sèche et qu'il n'y a pas trop de pourriture au niveau des grains de raisin », a conclu M. Daux. En plus des rameaux cassés, des feuilles déchirées et des grappes arrachées, les raisins ouverts par la grêle peuvent ensuite pourrir sur pied et contaminer toute la grappe. En outre, le feuillage, qui contribue à l'évolution du raisin à travers le processus de la photosynthèse, ne joue pas pleinement son rôle s'il est déchiré.

Au domaine Dureuil-Janthial, situé dans le village de Rully, on évalue les pertes à « 70 % ». « Tout le village a été touché par la grêle. Il y a encore un espoir pour les raisins qui restent, mais on ne le saura qu'au moment de la récolte », explique-t-on.

L'appelation Rully, AOC (appellation d'origine contrôlée) depuis 1939, s'étend sur 360 hectares où quelque 70 viticulteurs produisent environ 18.000 hectolitres de vin blanc et rouge.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier