L’Australie s’inquiète de l’avenir de sa filière viticole

Réussir Vigne Juin 2013

L’Australie s’inquiète de l’avenir de sa filière viticole
Vendanges de nuit à la Winery Yalumba dans la région de Riverland, au Sud de l'Australie. © C.A. Snow et Associates / archives.

Dans un article paru dans le Herald Sun du 5 mai 2013, le directeur de la fédération australienne du négoce, Paul Evans, ne cache pas ses inquiétudes quant à l’avenir de la filière. Et s’interroge même sur sa viabilité. Un dollar fort, une compétition internationale accrue, des coûts de production non-maîtrisés, une demande domestique en berne : il n’en faut pas plus pour que “ la plupart des producteurs soient aujourd’hui en mode de survie ”, renchérit Lawrie Stangord, directeur de l’association des viticulteurs australiens.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier