La certification environnementale, passage obligé des aides PAC ?

Bruno Carlhian - Réussir Vigne Décembre 2011

La certification environnementale, passage obligé des aides PAC ?
Une vingtaine d’entreprises sont déjà engagées dans Vignerons en Développement Durable.

L es démarches de certification environnementale pourraient jouer un rôle-clé dans l’intégration de la viticulture dans la politique agricole commune. Les propositions de “ verdissement ” des aides PAC auxquelles les viticulteurs pourraient un jour prétendre font sérieusement réfléchir les coopératives sur le moyen de faire entrer le plus grand nombre de vignerons dans des démarches éligibles à ces aides “ supplémentaires ”. “ La CCVF fera bientôt des propositions concrètes dans ce sens ”, a indiqué Denis Verdier, le président de l’organisation des “ vignerons coopérateurs ” lors d’une conférence de présentation du bilan des vendanges fin octobre. “ Nous les soumettrons aux organisations agricoles horizontales et à la Commission européenne ”, a-t-il fait valoir.

Démarche Vignerons en développement durable

La CCVF examine notamment le moyen pour les vignerons coopérateurs d’entrer collectivement dans leurs démarches de développement durable “ certifiées ”. Denis Verdier a également cité la démarche Vignerons en développement durable créée il y a quatre ans et qui définit 37 enjeux dans les domaines économique, environnemental et social sur lesquels l’entreprise doit atteindre des objectifs. “ Nous souhaitons faire reconnaître l’intérêt de ce type de démarche qui concilie impératif environnemental et exigence économique ”, a-t-il indiqué. La coopération viticole examine également les moyens d’adapter la norme environnementale ISO 26 000 à la viticulture. La CCVF a annoncé des premiers résultats début 2012.    

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier