La VAE pour enrichir son parcours professionnel, mais aussi personnel

ADEFA Drôme

Validation des acquis d'expérience
ANEFA

Pour la professionnalisation des actifs agricoles, les partenaires sociaux drômois ont souhaité sensibiliser employeurs et salariés de l'intérêt de la VAE.

S’adapter en permanence avec la formation professionnelle

Plusieurs dispositifs de formation tout au long de la vie existent, que ce soit pour les agriculteurs exploitants ou pour les salariés. Pour ces derniers, la   formation permet de s'adapter au poste de travail, de renforcer les compétences et de sécuriser les parcours professionnels.

La Validation des acquis d'expérience accessible à tous

Souvent méconnue, l' ADEFA Drôme souhaite favoriser l'accès à la VAE.

Elle a réalisé des témoignages et rencontré Frédéric, un salarié en viticulture qui réalise actuellement une  VAE. Ce Responsable vigne & vin, avec un BEP pour seul diplôme, s'est aperçu que ce qu'il faisait au quotidien, les gestes accomplis tous les jours, pouvaient être valorisés par un autre  diplôme. Frédéric vise un BTS viticulture-oenologie

Portrait de Frédéric, BTS Viticulture-Oenologie en VAE

Frédéric Achard, 47 ans, Responsable vignoble et cave

 Quel est votre parcours professionnel ? Quelles sont vos missions actuellement ?

Je travaille depuis que j'ai 17 ans, aussitôt après avec obtenu un BEP viticulture-œnologie en MFR.

J'ai eu plusieurs expériences professionnelles. De Régisseur pendant une dizaine d'années, à Chef de cultures viticoles dans un grand domaine, je suis aujourd'hui Responsable vigne et chai d'une exploitation viticole de 20 ha en AOC Grignan les Adhémar, vin de pays, vin de cépage.

J’ai en charge le développement du vignoble mais aussi l’assemblage, la vinification et le conditionnement du vin. 

 Vous réalisez actuellement une VAE, comment en êtes-vous arrivé à utiliser ce dispositif ?

La VAE ce n'est pas nouveau. En 2002, j’ai effectué un bilan de compétences et je me suis aperçu que mon savoir-faire pouvait être valorisé par un diplôme.

J’ai donc commencé un parcours VAE pour valider un BPREA* (niveau BAC) que j’ai obtenu en 2007. Cela fait maintenant 3 ans que j’exerce à l’EARL Val de Berre. Je souhaite désormais valider un BTS. Moi qui ai arrêté au BEP, ce serait une vraie reconnaissance.

Je le fais avant tout pour moi, mais aussi pour conforter mon avenir professionnel. La VAE permet de "s'élever " professionnellement, d'évoluer.

 Quelles sont les démarches à effectuer ? 

Spontanément, j’ai cherché sur Internet des informations et me suis rapproché du  Service Rural d’Appui à la VAE basé au CFPPA de Nyons.

Je suis accompagné pour identifier les compétences correspondantes au référentiel du BTS viticulture-œnologie et à trouver les moyens de les justifier. La VAE est une démarche engageante car il faut décrire ses activités et apporter la preuve qu’on a acquis ces savoir-faire (conduite du vignoble, vinification...). Une fois mon dossier terminé, je le présenterai à un jury.

 Comment ce parcours VAE s’organise-t-il ? Quels sont les financements ?

Je réalise ce parcours hors temps de travail. Je me suis donné un an. Je bénéficie d'une aide de 600 € de la part du FAFSEA, ce qui correspond à l'accompagnement.

Témoignage complet VAE Frédéric

Vous habitez en Drôme, en région Rhône-Alpes, vous vous posez des questions sur la VAE ?

Contacter les personnes ressources, elles pourront vous aider :

Contacter la correspondante régionale VAE :

* Brevet professionnel Responsable d’exploitation agricole : donne la capacité professionnelle pour s'installer en agriculture et bénéficier des aides à l'installation.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires