Languedoc-Roussillon : Une aide de 2 millions d'euros pour les viticulteurs

SC

Le ministre de l'Agriculture annonce le déblocage d'une enveloppe exceptionnelle de 2 millions d'euros pour financer des mesures destinées à aider les viticulteurs du Languedoc-Roussillon.

Cette enveloppe exceptionnelle est destinée à « renforcer la prise en charge des cotisations sociales des exploitations à très faibles revenus ». Elle s'ajoute à la somme de 1,7 million d'euros déjà dégagée sur le 1er semestre 2008 pour les 4 départements viticoles du Languedoc-Roussillon.

Michel Barnier indique également que le gouvernement va déposer un amendement au Sénat dans le cadre de la Loi de modernisation de l'Économie (LME) visant à rendre obligatoire le paiement, par les négociants, d'un acompte de 15% lors de tout achat de vin aux viticulteurs. Un second amendement prévoit le raccourcissement des délais de paiement pour le vin qui passeraient de 75 jours à 60 (ou 45 jours fin de mois), à compter de l'émission de la facture. VINIFLHOR va organiser rapidement une réunion avec tous les acteurs de la filière en Languedoc-Roussillon afin de travailler à l'élaboration d'un contrat-type.

Les dossiers de viticulteurs ayant fait l'objet en 2007 d'un rejet total ou partiel de demandes d'exonération de la taxe foncière sur le non-bâti (TFNB) seront également réexaminés, en « se centrant de manière plus précise sur les revenus du chef d'exploitation », indique le ministère. L'exonération gracieuse au cas par cas sera reconduite pour la TFNB 2008..

Ces mesures ont été annoncées à l'issue d'une réunion au ministère avec une délégation des viticulteurs de la région.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier