Les amateurs attirés par les foires aux vins sur le web

Marion Ivaldi - Réussir Vigne Septembre 2012

Les amateurs attirés par les foires aux vins sur le web
le prix moyen d’achat d’une bouteille est de 8 euros durant ce grand rendez-vous commercial, contre 3 euros le restant de l’année… © D. Sepeau

Le succès des foires au vin, c’est aussi sur internet que ça se passe. Une enquête du site marchand wineandco montre l’intérêt des amateurs pour les foires en ligne.

Les foires au vin pour un amateur sont un peu ce que sont les soldes pour les fashionitas : un moment unique de se faire plaisir, d’acheter des bouteilles de garde ou de découvrir de nouveaux nectars.
D’année en année, quand vient la fin de l’été et l’époque des vendanges, leur succès ne se dément pas, surtout en grande distribution qui capte l’essentiel des ventes. Ainsi, selon une enquête réalisée par le caviste en ligne wineandco, 77 % des amateurs de vin devraient se rendre en supermarché pour réaliser leurs affaires. Mais ils sont aussi 72 % à déclarer avoir l’intention de profiter des bonnes affaires en ligne. Wineandco devrait ainsi proposer quelque 800 références (une des plus larges disponible) et s’attend à atteindre de bons scores. L’an passé, 20 % du chiffre d’affaires annuel du site, soit 12 millions d’euros, ont été réalisés durant cette fête des vins.

Des stratégies commerciales différenciées

Pour attirer le chaland, les sites déploient chacun une stratégie différente, tout comme leurs homologues de la grande distribution.
Chateauonline, par exemple, joue la carte de la nouveauté en mettant en avant des domaines ou des négoces qu’il a récemment déniché.
Idealwine, quant à lui, sort l’argument du luxe et du tout ce qui brille avec une sélection de grands vins et des millésimes anciens. Citons encore Vitis-epicuria qui fera la part belle aux vins étrangers : un tiers des 630 références seront des vins venus des vignobles du monde.
La crise fera-t-elle réduire le panier moyen des acheteurs ? À en croire l’étude de wineandco, la réponse est plutôt négative et l’on s’attend à ce que les amateurs dépensent autant que les éditions précédentes : environ 50 % a l’intention de débourser entre 150 et 500 euros. Cependant, la part des acheteurs dépensant moins de 150 euros est en progression (11 % des enquêtés).
Les foires au vin sont, pour les enseignes commerciales, une aubaine. Ainsi, comme le souligne la revue Des vins de France, le prix moyen d’achat d’une bouteille est de 8 euros durant ce grand rendez-vous commercial, contre 3 euros le restant de l’année…

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier