Les vins de Bordeaux lancent un nouveau plan pour dynamiser leurs ventes

Les vins de Bordeaux lancent un nouveau plan pour dynamiser leurs ventes

Un nouveau plan stratégique "Bordeaux, ambitions 2025" a été présenté lundi par le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB) pour relancer la commercialisation des vins de Bordeaux, notamment en France et dans l'Union européenne.

"Le niveau de qualité et la quantité du millésime 2016 doivent nous donner la sérénité nécessaire pour nous permettre de reconquérir des parts de marché dans un environnement très concurrentiel et de plus en plus difficile. Le nouveau plan stratégique du CIVB +Bordeaux ambitions 2025+ (...) va doter la filière de réels leviers d'actions pour affronter les défis de demain", a déclaré le président du CIVB, Allan Sichel. "L'enjeu est primordial pour notre filière; nous devons renouer rapidement avec des volumes de commercialisations au-dessus de 5,5 millions d'hectolitres", a-t-il souligné lors de l'assemblée générale du CIVB. La récolte 2016 s'élève à 5,8 millions d'hectolitres, une production jamais atteinte depuis 10 ans.  

"Bordeaux demain"

L'année dernière, 4,73 millions d'hectolitres ont été commercialisés pour une valeur de 3,65 milliards d'euros, soit une baisse de 3% (en volume comme en valeur). "Ce retrait montre que nous sommes toujours impactés par la petite récolte de 2013 et les récoltes moyennes de 2014 et 2015", a expliqué Allan Sichel. Après le plan "Bordeaux demain" lancé en 2010, ce nouveau plan devrait être finalisé et publié en fin d'année. Les travaux seront menés par le cabinet de conseil Kéa, avec une série de consultations sur sept thématiques afin de mettre en oeuvre un plan d'action collectif.  

"Bonnes pratiques"

Parallèlement à ce nouveau plan, un site internet (www.bordeauxvignobleengage.com) a été lancé mi-avril pour mettre en avant les "bonnes pratiques" et "l'engagement en faveur du développement durable" des viticulteurs, négociants, caves coopératives et syndicats. "L'objectif est de montrer au grand public ce qui est fait et entraîner un maximum d'entreprises dans la démarche", a déclaré le directeur de communication du CIVB, Christophe Château.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier