Loi Bachelot : Le Sénat veut interdire la vente d'alcool sur les autoroutes

SC

L'examen de la loi Bachelot démarre demain en séance publique au Sénat et pourrait durer de 3 à 4 semaines. La vente d'alcool dans les stations-service d'autoroute pourrait être interdite, suite à une décision de la commission des Affaires sociales du Sénat.

Les sénateurs ont achevé la semaine dernière l'examen en commission des Affaires sociales de la partie santé publique de la loi Bachelot. Ils n'ont pas modifié l'interdiction de vente d'alcool portée à 18 ans mais ont rajouté l'interdiction complète de la vente d'alcool dans les stations-service d'autoroute et le long des nationales à quatre voies. Pour les autres routes, l'interdiction de vente surviendrait à compter de 20 heures. A l'Assemblée, les députés avaient seulement voté l'interdiction de vente d'alcool dans l'ensemble des stations-service entre 18 heures et 8 heures du matin.

Cette décision a provoqué la colère des élus des régions viticoles qui veulent monter au créneau dans l'hémicycle. Le sénateur Audois Roland Courteau a, d'ores et déjà, déposé un amendement soutenu par plusieurs de ses collègues du groupe viticole, François Patriat (Saône-et-Loire), Philippe Madrelle (Gironde), Didier Guillaume (Drôme). Leur souhait : « que l'on fasse exception de cette interdiction pour les produits régionaux issus de la zone de production considérée, à condition qu'ils soient présentés dans un emballage qui dissuade de les consommer tout de suite. »

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier