Marché : Disponibilités mondiales faibles

Marion Ivaldi

“ Les disponibilités en vins sont faibles en 2008 ”, a annoncé Federico Castellucci, directeur général de l'Organisation internationale de la vigne et du vin. La différence entre la consommation et la production se situerait à un niveau compris entre 13,5 et 33,3 millions d'hectolitres. La consommation mondiale croît de 2 millions d'hectolitres en 2008 pour atteindre les 246,9 millions d'hectolitres (estimation haute). “ La consommation est fortement portée par les nouveaux pays consommateurs comme la Chine, la Thaïlande ou encore la Russie ”, poursuit le directeur. La production mondiale marque une pause à environ 266,9 millions d'hectolitres. Elle s'explique notamment par les replis de production enregistrés en Europe. La France perd ainsi 24 % de ces volumes sur les quatre dernières campagnes, l'Espagne 19 %. La campagne 2008 voit par ailleurs poindre l'arrivée des pays nouveaux membres de l'Europe. La Slovénie enregistre une hausse de 27 % de ses volumes, la République Tchèque de 37 %.

La Russie va planter 47 000 hectares

Enfin le vignoble mondial est en stagnation : le vignoble européen s'effrite suite aux différentes campagnes d'arrachage et l'Océanie a nettement ralenti ses plantations. Reste qu'un nouveau pays semble vouloir rentrer dans la danse. La Russie a annoncé son intention de planter prochainement quelque 47 000 ha.

Source Réussir Vigne Janvier 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier