Marché : Les vins sans indication géographique ont le vent en poupe

Marion Ivaldi

La campagne de commercialisation 2009-2010 montre que les vins sans indication géographique commencent à se développer. Les prix sont notamment assez fermes.

Selon France Agri Mer, 270 000 hl de vins sans indication géographique avec mention de cépage ont été commercialisés sur la campagne 2009-2010 contre 51 500 hl en 2008-2009. Question valorisation, les prix se maintiennent et sont comparables, pour certains, à ceux des IGP avec mention de cépage. De quoi se poser quelques questions quand à la lisibilité de la segmentation. Pour René Moreno, président de l'Afivin, “ il ne s'agit pas d'opposer deux catégories qui sont complémentaires. Il y a des marques IGP avec mention de cépage et des marques sans IG avec mention de cépage. Il n'y a pas de raisons qu'il y ait des écarts de prix entre les deux produits ”. Ce dernier estime que les performances des vins sans indication géographique devraient se poursuivre lors de la nouvelle campagne. “ Les prix annoncés sont en hausse car la conjoncture va mieux mais aussi parce que l'offre sur l'entrée de gamme se raréfie. Or, ce sont des produits dont on a toujours besoin ”, estime-t-il.
Par ailleurs, la polémique au sujet de l'utilisation de Vins de France par les vins sans IG dans le cadre de leur communication devrait s'apaiser. Un nouveau plan de communication est sur la table et devrait être examiné par l'Afivin courant octobre. Pour René Moréno, cette polémique a du bon car elle a montré que de nombreux acteurs de la filière souhaitaient utiliser la “ bannière France, ce qui favorisera une politique d'entraînement général ”.

Source Réussir Vigne Octobre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires