Marché mondial : Le consommateur australien de plus en plus regardant sur le prix

Marion Ivaldi

La Wine Intelligence vient de publier une nouvelle édition de la segmentation des consommateurs australiens. Le prix devient le critère de choix prépondérant.

Le marché du vin australien est en train de tourner une page. Auparavant, souligne la Wine intelligence, le comportement des consommateurs australiens était dominé par l'envie de s'impliquer dans un secteur qu'ils découvraient. Les Australiens étaient à l'affût de nouvelles expériences bachiques. Mais les temps changent. Et sur les six catégories de consommateurs étudiées par la Wine Intelligence (du plus impliqué au moins impliqué), la catégorie dominante est celle des consommateurs ayant une habitude de consommation assez ancienne qui connaissent bien les marques et dont le critère de choix numéro un est le prix. Ils représentent 40 % des consommateurs réguliers de vin, estimés à 11,5 millions de personnes. En valeur, cette catégorie compte pour 29 % du marché du vin australien.

En Australie, 40 % des consommateurs réguliers de vin sont à la recherche de prix et de promotions. (Australian wine review / The Clare Valley)

En Australie, 40 % des consommateurs réguliers de vin sont à la recherche de prix et de promotions. (Australian wine review / The Clare Valley)

Éviter la spirale des bas prix

Cette recherche du meilleur est également pratiquée par la distribution australienne, relève un autre rapport de la Wine Intelligence intitulé Australian Wine Market Landscape 2011. Les distributeurs multiplient les efforts pour lancer leur marque propre sur des segments de prix plutôt faibles. “ Aujourd'hui, le marché est à la croisée des chemins et doit se poser la question suivante : faut-il chercher à impliquer encore davantage le consommateur dans les valeurs de la marque ou faut-il se concentrer sur des produits à bas prix ? ”, commente Stéphanie Duboudin, responsable du marché australien pour la Wine Intelligence. Et Paul Henry, directeur associé de la Wine Intelligence d'enfoncer le clou : “ les détenteurs de marque doivent impérativement mettre en oeuvre de nouvelles stratégies d'implication du consommateur dans leur produit ou ils risquent bien de perdre toute la valeur de leur marque ”.

Source Réussir Vigne Mars 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier