Nouveau cahier des charges pour les côtes de bordeaux

La rédaction

Nouveau cahier des charges pour les côtes de bordeaux

Stéphane Héraud, Président de l'Union des côtes de bordeaux, a prévenu que le désherbage en plein serait banni dans les côtes à partir de 2017.

À l'occasion de l'absorption de Sainte-Foy, l'union des côtes de bordeaux a apporté quelques modifications à son cahier des charges. La première concerne donc l'agrandissement de la famille, qui passe de quatre appellations à cinq. Sainte-Foy apporte environ 350 hectares en production. Second point d'importance : le désherbage en plein sera désormais banni dans les cinq AOC de l'Union des côtes. Par ailleurs, les mesures transitoires de densité s'appliqueront jusqu'en 2030, date au-delà de laquelle toutes les parcelles devront être à 4 500 pieds par hectare minimum, sauf castillon, à 5000 ceps par hectare.

« C'est la dernière fois que nous prolongeons ces mesures transitoires », insiste Stéphane Héraud, président de l'Union des côtes de bordeaux. Enfin, il sera obligatoire d'apposer la « griffe », c'est-à-dire le logo des côtes sur toutes les bouteilles portant l'appellation côtes de bordeaux.

Source Réussir vigne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier