OIV : La production mondiale de vin stagne

La production mondiale de vin a stagné en 2008 par rapport à l'année précédente, selon les données provisoires de l'organisation internationale de la vigne et du vin (OIV).

La production devrait être comprise entre 260,4 et 273,4 millions d'hectolitres, a annoncé Federico Castellucci, directeur général de l'OIV. Elle est quasi-identique à la production de 2007, qui était proche de 266 millions.

Au sein de l'Union européenne à 27, la production atteindra le plus faible niveau depuis 1991. Cette production est en repli de 1,3 million d'hectolitres, soit -1% par rapport à la production déjà modeste de 2007. Cette baisse est essentiellement liée à la chute de la production dans les principaux pays producteurs, qui sont la France, le Portugal et l'Autriche avec des replis respectifs de -2,9%, -11% et -9% par rapport à 2007.

En dehors de l'UE, la production 2008 dans l'hémisphère sud, aux États-unis et en Suisse, devrait être proche de celle de 2006 grâce au redressement de la production australienne et la hausse des productions aux États-unis et en Nouvelle-Zélande.

En ce qui concerne la consommation, elle suit une « bonne tendance », s'est réjoui M. Castellucci, avec une augmentation de 2 millions d'hectolitres en 2008. La consommation mondiale devrait s'établir autour de 243,5 millions d'hectolitres. Cette tendance est surtout due à une forte augmentation de consommateurs dans de nouveaux pays comme la Chine, l'Inde, la Thaïlande, la Russie, la Corée du Sud et Singapour.

Source OIV

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier