Partout en France : La filière vitivinicole descend dans la rue

SC

Aujourd'hui, un peu partout en France, la filière vin se mobilise et descend dans la rue pour défendre «son droit à exister».

La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a annoncé lundi 27 octobre qu'elle ne s'opposerait pas à un amendement parlementaire qui actualiserait la loi Evin en autorisant la publicité sur Internet. Malgré cette annonce, la filière viticole maintient une opération nationale pour s'élever contre d'autres interdits qui, selon elle, menacent la filière vitivinicole française.

Les viticulteurs vont notamment recouvrir symboliquement certains panneaux de villes viticoles pour ne pas «tomber dans le panneau des censeurs». « La filière refuse d'être diabolisée ! Elle refuse de tantôt servir de faire-valoir culturel, gastronomique, économique, et tantôt de servir de bouc émissaire … », s'insurge Marie-Christine Tarby, présidente de l'association Vin et Société.

Les viticulteurs s'opposent aux attaques contre la filière viticole et notamment à la restriction des lieux de vente, sur la vente au forfait dans les salons ou dans les foires au vin, sur la fiscalité…

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier