Pays producteurs de vin : L'Italie en tête du classement de Viniflhor

Marion Ivaldi

L'Italie est devenue la première de la classe viticole, selon l'analyse de compétitivité réalisée par Viniflhor. La France et l'Espagne se placent respectivement deuxième et troisième.

“ Le classement est très européen comme l'an dernier ”, constate Benoît Bechet d'Agrex Consulting, auteur de l'observatoire de compétitivité internationale 2008 en association avec Viniflhor. Fait marquant cette année, l'Espagne qui caracolait en tête depuis 2005, se trouve en 3e position. “ La performance de l'Espagne reste bonne car c'est le plus grand vignoble du monde et un excellent opérateur commercial. Sa régression s'explique par la progression de l'Italie et de la France ”, analyse Benoît Bechet. L'Italie monte sur la première marche car son potentiel viticole se maintient tandis que ses performances commerciales à l'exportation se développent. La France prend la deuxième place du classement grâce à des exportations en forte progression, l'effet millésime 2005 ayant donné un bon coup de pouce aux performances sur les marchés extérieurs. Cependant, les prévisions pour 2009 sont pessimistes. “ Il est possible que nous ne parvenions pas à maintenir notre position ”, estime Benoît Bechet. La faiblesse des vendanges 2008 conjuguée à la poursuite d'un arrachage définitif devrait entamer la compétitivité hexagonale.

Les États-Unis se classent 4e

Du côté des pays du nouveau monde, les États-Unis se classent quatrième à cause d'une production qui reste inférieure à celle, exceptionnelle, de 2005. Viniflhor pensait que les États-Unis reviendraient sur le podium cette année après avoir perdu leur place de second en 2007. “ Le décrochage est plus long que prévu ”, constate Benoît Bechet qui indique que le ralentissement des exportations américaines contribue à cette stagnation. L'Australie, quant à elle, décroche à la 8e place (elle était 6e en 2007). La baisse de production consécutive à des déficits hydriques très importants ont entamé son potentiel de production. Par ailleurs, les scores à l'exportation ne sont pas aussi bons que par le passé. La surprise de ce classement 2008 est le Portugal qui prend la 6e place. En 2007, le pays était classé 11e. Cette avancée est notamment due à l'amélioration de la note portant sur l'image et la notoriété. “ Nous avons amélioré cette notion cette année, en réalisant une étude de notoriété dans 17 pays consommateurs ”, indique Benoît Bechet.

 

15 pays viticoles sont analysés par Viniflhor pour leur compétitivité.

15 pays viticoles sont analysés par Viniflhor pour leur compétitivité.

 

Veille économique

15 pays viticoles sont analysés par Viniflhor, depuis 1998, pour réaliser une veille économique de la compétitivité. Cette méthode permet d'obtenir une notation comparative sur 1000 points au travers de six facteurs : le potentiel viticole, le potentiel pédoclimatique, la capacité des opérateurs à conquérir des marchés, le portefeuille des marchés et l'équilibre des flux, la capacité de la filière à dynamiser la mise en marché par son organisation et l'environnement macro-économique.

Source Réussir Vigne Avril 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier