Pellenc : La caméra linéaire et l'éclairage halogène trient les baies

Jean-Jacques Biteau

Les 15 années d'expérience, dans le tri optique de la société Pellenc Selectiv Technology, servent de base au dispositif de tri des baies de raisin Selectiv' Process Vision.

Ce système de tri à poste fixe, entre la vigne et le chai, se compose d'une table vibrante pour la réception de la vendange qui déplace les baies vers un tapis incliné et un bec vibrant. Juste après ce bec vibrant les graines sont transportées, à grande vitesse, par un convoyeur à cordes vers le système de vision artificielle. Certains déchets s'évacuent, par gravité, en tombant dans les espaces existants entre chaque corde.
La vendange, dépourvue de ses déchets grossiers, arrive au dispositif de tri par caméra matricielle qui analyse la couleur et la forme de chaque baie. L'ordinateur permet de régler cinq sensibilités de triage : déchets verts, déchets verts et grains verts, déchets verts et grains rosés, déchets verts et grains abîmés… Les éléments indésirables détectés par l'ordinateur sont évacués de la vendange par une centaine de buses pneumatiques, distantes de 10 mm. La buse, située sur le trajet de l'impureté détectée, reçoit une haute pression d'air (6 bars au niveau des buses) de façon à détourner le déchet hors de la vendange. Jérôme Depoizier, Château Nenin à Pomerol (Gironde) compare la batterie de buses pneumatiques en service “ à une fusillade permanente des déchets contenus dans la vendange ”.

La vendange se déplace de la gauche vers la droite, par l'intermédiaire du bec vibrant, du tapis incliné et du convoyeur à cordes avant d'arriver au tri optique par caméra matricielle. (J.-J . Biteau)

La vendange se déplace de la gauche vers la droite, par l'intermédiaire du bec vibrant, du tapis incliné et du convoyeur à cordes avant d'arriver au tri optique par caméra matricielle. (J.-J . Biteau)

Ce système de tri, piloté par une personne, permet aussi le calibrage des baies et la quantification de la récolte. (J.-J. Biteau)

Ce système de tri, piloté par une personne, permet aussi le calibrage des baies et la quantification de la récolte. (J.-J. Biteau)

 

Source Réussir Vigne Février 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier