Prospective : Le bio en 2015

Magali-Eve Koralewski

Le cabinet Gressard a présenté des pistes de réflexion sur l'avenir de la filière bio à l'horizon 2015 à l'occasion d'une conférence organisée par l'Agence bio au salon Millésime bio. “ Nous avons établi des hypothèses de progression des surfaces viticoles en agriculture biologique et de progression des rendements pour obtenir une estimation de ce que pourraient être les volumes de vins bio produits en 2015 ”, explique Jean-Michel Gressard, directeur du cabinet Gressard. Résultat : en 2015, la production de vins bio pourrait atteindre 2,5 millions d'hectolitres contre les 600 000 hectolitres produits actuellement. “ Cela met en évidence qu'une partie des vin bio va passer d'un marché de niche à un segment de marché plus important. De fait les producteurs de vin bio auront intérêt à se préparer à travailler avec la grande distribution, notamment pour gagner des parts de marché sur les vins conventionnels et à l'export et pour cela, à segmenter leur offre en fonction de la demande ”, estime-t-il. Autrement dit, l'avenir du bio ne sera plus tourné uniquement vers le haut de gamme. “ D'autant que les Italiens et les Espagnols montrent aussi une forte progression de la production de vins bio et sont déjà très concurrentiels sur les marchés exports ”, ajoute Jean-Michel Gressard.

Une partie des vins bio devrait passer d'un marché de niche à un segment de marché plus important. (P. Cronenberger)

Une partie des vins bio devrait passer d'un marché de niche à un segment de marché plus important. (P. Cronenberger)

Autre conseil formulé par le cabinet Gressard pour que le bio continue à tirer son épingle du jeu : se fédérer autour d'une pensée commune. “ Les bio devront continuer à communiquer sur leur différence à la fois vis-à-vis des vins conventionnels mais également vis-à-vis des vins dits “ naturels ”. Pour atteindre cet objectif et les d'autres enjeux comme la gestion du marché ou encore la défense du bio au sein des instances politiques nationales, la filière bio devra se structurer autour d'un organisme collectif. ”

Source Réussir Vigne Mars 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier