Prospective : Un baromètre mondial de l'évolution des rosés

M.-E. Koralewski

Le Centre du Rosé a mis en place un observatoire des rosés dans le monde en partenariat avec l'Union des oenologues de France depuis 2004. Aujourd'hui, le Centre du rosé voudrait pouvoir élargir les possibilités offertes par cet outil. “ L'observatoire consiste à analyser des vins rosés mis à notre disposition par l'Union des oenologues de France de façon à évaluer les grandes tendances de ces vins dans le monde ”, explique Gilles Masson, directeur du Centre du rosé de Vidauban. Ces analyses ont notamment permis de réaliser une cartographie de la couleur des rosés dans le monde ou encore d'observer le panel des packaging et des bouchons employés pour ces vins. “ Il faudrait pouvoir réaliser davantage d'analyses mais cela s'avère coûteux lorsqu'elles se comptent par centaine. Et c'est ce qui freine aujourd'hui certaines de nos velléités. Avec plus de moyens, il serait possible de créer une banque de données pour mieux cerner et mieux définir le vin rosé. Ces analyses permettrait également de suivre l'évolution des rosés dans le monde, leur couleur, le goût sucré ou pas sucré, ou encore leurs arômes ”, précise Gilles Masson. Des demandes de financement sont en cours pour mener à bien ce projet.

Le Centre du Rosé envisage de créer un baromètre des vins rosés qui donnerait une photographie des vins rosés dans le monde à un instant “T” et permettrait de suivre leur évolution. (P. Cronenberger)

Le Centre du Rosé envisage de créer un baromètre des vins rosés qui donnerait une photographie des vins rosés dans le monde à un instant “T” et permettrait de suivre leur évolution. (P. Cronenberger)

Source Réussir Vigne Novembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier