Ralentissement des ventes vrac en Gironde

Réussir Vigne Février 2013

Ralentissement des ventes vrac en Gironde
© Anaka

D’août à décembre 2012, les ventes en vrac de bordeaux ont connu un ralentissement en volume de l’ordre de 16 %, indique le CerFrance Gironde. Les prix, en revanche, se tiennent, voire augmentent légèrement pour atteindre les 1000 euros/tonneau.
Le négoce pourrait avoir choisi de déstocker, ce qui expliquerait le ralentissement des départs propriétés.
Les négociants avaient en effet réalisé des stocks en 2011-2012, réserves dans lesquelles ils auraient puisé en fin d’année dernière.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier