Recherche : L'IFV prépare un nouveau contrat d'objectif

Marion Ivaldi

“ Dans le cadre de notre prochain contrat d'objectifs 2009-2013, nous cherchons à nous mobiliser pour répondre aux objectifs fixés par le Grenelle ”, indique le directeur de l'Institut français de la vigne et du vin (IFV), Jean-Pierre Van Ruyskensvelde. “ Sur la réduction des intrants, nous pensons qu'en 2013, nous serons en mesure de répondre à l'objectif de baisse de 50% des produits phytosanitaires. Il faudra ensuite transférer les connaissances acquises au terrain afin de permettre à la viticulture de répondre aux objectifs du Grenelle en 2018 ”, indique Jean-Luc Berger, directeur technique de l'IFV. Le contrat d'objectif tend aussi à orienter la recherche sur l'évaluation de nouveaux produits : jus de raisins et effervescents rosés à teneur réduite en alcool.

Par ailleurs, la gouvernance de la recherche s'organise. Le Comité vin du nouvel office agricole Vin France Agri Mer (qui remplacera en janvier 2009 Viniflhor) sera compétent pour arbitrer les grandes lignes de recherche, avec l'appui du Comité technique et scientifique qui donnera son avis sur les programmes à mettre en oeuvre. “ L'IFV devrait assurer la liaison entre les différents organismes de recherche. Ce sera à nous d'amener les interprofessions à mobiliser leurs moyens ensemble ”, précise Jean-Pierre Van Ruyskensvelde.



Source Réussir Vigne Décembre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier