Tendance : Le consommateur britannique boit moins de vin rouge

Claudine Galbrun

Selon une étude conduite pour le compte du négoce britannique (1), le consommateur britannique boit de moins en moins de vin rouge, lui préférant le blanc et le rosé.

Le nombre de consommateurs de vins rouges a chuté au cours des trois derniers mois passant de 78 % à 72 % de l'ensemble des consommateurs de vin, selon la dernière étude sur les habitudes de consommation des concitoyens de sa Gracieuse Majesté, réalisée par Wine Intelligence pour la WSTA auprès d'un échantillon de 3059 personnes. Ceux qui boivent du vin rouge en boivent également moins, la part de vin rouge dans leur consommation totale de vin passant de 44 à 40 %.
Et dans le même temps, les volumes de vins blancs et rosés toujours par rapport à la consommation totale de vin sont passés respectivement de 40 à 43 % et de 16 à 18 %. Si le chardonnay est toujours le cépage blanc le plus consommé, la popularité du pinot grigio va croissante et le nombre de ses aficionados représente désormais 54 % des consommateurs de vin contre 47 % en octobre 2008.

Le nombre de consommateurs de vins rouges a chuté, en Grande-Bretagne, au cours des trois derniers mois passant de 78 % à 72 % de l'ensemble des consommateurs de vin. (P. Cronenberger)

Le nombre de consommateurs de vins rouges a chuté, en Grande-Bretagne, au cours des trois derniers mois passant de 78 % à 72 % de l'ensemble des consommateurs de vin. (P. Cronenberger)

Le pinot grigio à de plus en plus d'adeptes

Le pinot grigio a d'ailleurs supplanté le sauvignon blanc et est la deuxième variété blanche la plus populaire. Selon les auteurs de l'étude, ces constats suggèrent que les consommateurs vont se tourner de plus en plus vers des styles de vins légers.

(1) Wine and Spirit Trade Association

Source Réussir Vigne Octobre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier