Trois questions à Alfredo Manuel Coelho : Un risque de baisse de la rémunération des producteurs de raisin »

Propos recueillis par Marion Ivaldi

Trois questions à Alfredo Manuel Coelho : Un risque de baisse de la rémunération des producteurs de raisin »

Chercheur associé au sein de l'unité Moisa*, Alfredo Manuel Coelho analyse l'impact de la crise mondiale sur le marché du vin.

Quelles vont être les répercussions de la crise mondiale sur l'économie viticole ?

L'une des raisons de la crise économique mondiale est l'augmentation du prix des matières
premières, notamment les matières sèches. Cette hausse se répercute sur le coût de production qui automatiquement devrait se répercuter sur le prix de vente du vin. Le risque est que ce prix n'augmente pas et que cette hausse des matières sèches soit au contraire répercutée sur la rémunération des producteurs de raisin. Le cas s'est produit pour les producteurs d'orge qui livrent pour la fabrication de whiskey. Va-t-on assister à ce phénomène en viticulture ? Par ailleurs, l'augmentation des coûts des matières premières a pour conséquence l'émergence de nouvelles stratégies, et notamment le développement du vrac. Constellation s'est ainsi séparé d'unités d'embouteillages australiennes pour en ouvrir en Grande-Bretagne.

Quel regard vont désormais porter les investisseurs sur le secteur vin ?

Le secteur agro-alimentaire est un secteur de repli. L'alimentation et les boissons seront
toujours consommées même en temps de crise économique. C'est pourquoi il existe un intérêt croissant pour le monde du vin. À l'instar du consortium de la banque industrielle et commerciale de Chine et Cofco qui ont créé un fonds d'investissement spécialisé dans la filière
viti-vinicole.

Pourrait-t-il y avoir également une modification des modes de consommation ?

Pour l'instant, il n'y a pas de modification importante à noter. Cependant, aux États-Unis, il
semble que la consommation en restaurant baisse au profit de celle en fast-food ou à domicile. Cela à cause de la réduction des dépenses par les ménages.


* Unité marchés, organisations, institutions et stratégies d'acteurs de l'Université de Montpellier.

Source Réussir Vigne Novembre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier