Une douzaine de domaines adhèrent à la marque collective Savoie

Réussir Vigne Réussir SA

Bouteille de vin arborant le logo de la marque collective Savoie.
Une douzaine d’entreprises viticoles adhèrent à la marque Savoie, dont Adrien Vacher. (DR)

Depuis l’ouverture il y a deux ans aux entreprises privées, la marque Savoie a réalisé une percée dans le secteur du vin.

Créée il y a 37 ans à l’initiative des chambres consulaires et des conseils généraux des Pays de Savoie, la marque Savoie a réorganisé sa structure en 2009 en l’ouvrant au monde de l’entreprise et des services. En 18 mois, 35 entreprises agroalimentaires ont adhéré à la marque collective dotée d’un nouveau logo, dont une douzaine d’entreprises viticoles : Les Vignerons de Vignésens, Gaec Edmond Jacquin et Fils, Société des Vins Lambert (Cave de Seyssel), EURL Caves du Chablais (SA Fichard), Domaine Les Tartères, Maison Adrien Vacher, Maison Philippe Viallet, SCEA Les Fils de René Quenard, Domaine de Méjane, Le Cellier du Palais, EARL du Château, Domaine Labbé, Gaec du Pont Royal, ainsi que le Comité interprofessionnel des vins de Savoie. Les vignerons et négociants du Comité Interprofessionnel des Vins de Savoie ont par ailleurs créé “ Le Circuit des Vignobles de Savoie ”.

La marque Savoie a pour mission la valorisation d’un patrimoine, mais défend également des valeurs environnementales.La marque s’est fixé de nouveaux objectifs à atteindre d’ici 2012 : fédérer le maximum de structures régionales à la démarche, renforcer la mise en avant des produits de Savoie dans la grande distribution et perpétuer les actions de promotion des spécialités.

2000 hectares de vignes

Le vin constitue la deuxième activité agricole locale des Savoie, avec 2000 hectares de vignes dont 90 % destinés à la production de Vins de Savoie sous AOC. La production est située à 80 % en Savoie, 8 % en Haute-Savoie, 8 % en Isère (autour de Chapareillan) et 4 % dans l’Ain (Seyssel). Les trois AOC (Vin de Savoie, Roussette de Savoie et Seyssel) représentent 21 crus et une vingtaine de cépages.

Bruno Carlhian

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier