Vendange 2009 : La production de l'hémisphère sud en baisse

Marion Ivaldi

L'hémisphère sud devrait produire environ 50 millions d'hectolitres en 2009 (en 2008, la France a vendangé quelque 43 millions d'hectolitres). Selon l'OIV, ce volume accuse une baisse de 6,1 % par rapport à 2008. Ce retrait est principalement provoqué par la baisse de production de l'Australie qui enregistre un retrait de 11,5 % à presque 11 millions d'hectolitres vinifiés. Sur dix ans, la production australienne s'écroule de 10 %. “ Le pays fait face depuis plusieurs années à des accidents climatiques (gel, sècheresse) ainsi qu'à des incendies ”, précise Federico Castellucci, directeur général de l'OIV.

En sept ans, la production du  vignoble argentin a progressé de 10 %. (P. Bourgault)

En sept ans, la production du vignoble argentin a progressé de 10 %. (P. Bourgault)

Des hausses structurelles

Plus généralement, la baisse de production de l'hémisphère sud s'inscrit dans une hausse structurelle de la production. Le Chili a plus que doublé sa production en sept ans atteignant les 8,8 hl vinifiés. Le vignoble argentin est en pleine expansion avec une hausse de 10 % sur la même période. L'Uruguay dont la production reste confidentielle à 1 million d'hectolitres, connaît une croissance du nombre d'hectolitres vinifiés d'environ 45,5 %. “ Ce pays est en train d'augmenter fortement sa productivité ainsi que la qualité de sa production ”, relève Federico Castellucci. Enfin, la Nouvelle-Zélande voit sa production croître de 122 % en sept ans pour atteindre les 2 millions d'hectolitres vinifiés.

Source Réussir Vigne Juillet-Août 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier