[Vidéo] 2014, une année fructueuse pour les Vignerons indépendants d’Indre-et-Loire

Fédération Régionale Vignerons Indépendants du Centre Val de Loire

[Vidéo] 2014, une année fructueuse pour les Vignerons indépendants d’Indre-et-Loire

Les Vignerons Indépendants d’Indre-et-Loire tenaient leur Assemblée Générale le 4 mars dernier : l’occasion de faire le point sur les actions menées en 2014, notamment la mise en place de la nouvelle plateforme de vente en ligne.

Action syndicale

Sur le plan syndical, le président Cyprien Caslot est revenu sur le travail effectué en amont du projet de Loi de Santé Publique, qui sera très prochainement examiné à l’Assemblée Nationale, mais aussi sur le sujet de la vente à distance aux particuliers de l’UE : « ce chantier, ouvert depuis déjà 2 ans, avance lentement mais sûrement : la Commission Européenne a maintenant identifié et reconnu le problème majeur qui se pose aux vignerons, et a décidé d’y travailler. Le chemin est encore long, mais c’est déjà une première victoire. »

Promotion du métier

Sur le plan de la communication, l’événement « pique-nique chez le vigneron » a remporté un vif succès en 2014, réunissant 1500 visiteurs, rien qu’en Indre-et-Loire. Au niveau national, une grande campagne d’affichage et une campagne sur les ondes radio ont soutenu la notoriété et les valeurs portées par le logo Vigneron Indépendant.

Justement en lien avec le logo, une réflexion vient d’être lancée sur la définition du Vigneron Indépendant. En effet, même si l’accès au mouvement repose sur une charte et des critères juridiques, l’évolution et la grande variabilité des situations individuelles ont donné lieu dans chaque vignoble à des interprétations qui méritent d’être harmonisées.

Des services

Enfin, sur le plan des services, 2014 aura vu la mise en place de la plateforme de vente en ligne des Vignerons Indépendants. Benoît Escher (société Plugwine, prestataire technique gérant la plateforme) est venu présenter le site ouvert depuis le 18 février dernier et annoncer les premières commandes. Le sujet a suscité l’intérêt et les questions de l’assemblée. Jean-Marc Gilet, vigneron à Vouvray, présent sur la plateforme, a illustré l’intérêt de pouvoir renvoyer des « clients 6 bouteilles » vers un système qui prend tout en charge (commande, expédition, facturation, service après-vente), laissant le vigneron libre de se consacrer à d’autres aspects de son métier.

Chargement du player...

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier