Vin : 23 châteaux bannis de l'appellation pomerol

Faute de posséder leur chai dans l'aire d'appellation, 23 châteaux devraient être «bannis de pomerol » après 2019.

Le nouveau règlement de l'organisme de défense et de gestion (ODG) prévoit qu'il ne sera plus possible de vinifier du pomerol en dehors de l'aire d'appellation. Certaines propriétés pouvaient jusqu'alors le faire dans des communes limitrophes.

«Le nouveau cahier des charges, publié le 14 octobre 2009, exclut, de fait, à terme, 23 châteaux (soit une surface de 35 ha. Ndl), puisqu'on n'a pas de chai dans l'aire d'appellation. Nous sommes neuf à nous rassembler », explique Jean-Louis Trocard, exploitant du Clos de la Vieille église, l'un de ces « sans chai ».

Une exclusion qui devrait être effective à partir de 2019, une dérogation ayant été admise jusqu'à 2018 inclus.

Neuf propriétés ont saisi le tribunal de grande instance de Libourne (Gironde) sur des « problèmes de régularité dans la prise de décision » de l'organisme de défense et de gestion (ODG). Ils déposeront un recours devant le Conseil d'État d'ici le 14 décembre contre le décret entérinant ce nouveau cahier des charges.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier